Quels gestes adopter en Chine quand on est de culture française

En Chine, quels gestes  utiliser par rapport à la France ?

main ouverteLes chinois ne se servent pas de leurs mains pour exprimer leurs sentiments. La gesticulation implique de la colère, la perte de contrôle de soi. Eux ont pour principe de se dominer en toutes circonstances. Ils peuvent être très choqués par notre façon d’élever la voix et de gesticuler pour montrer notre colère, notre impatience ou notre joie. Pour eux, ce serait imposer leurs ressentis aux autres.

Pour dire oui ou non, ils hochent la tête comme nous mais le non n’est pas courant dans la vie chinoise. Ils utiliseront plutôt des moyens détournés pour refuser. Un « oui » peut signifier « non » ou « peut-être. »

On vous a répété enfant : il ne faut pas montrer quelqu’un du doigt, c’est malpoli !

En Chine, c’est carrément un signe d’agression. A éviter donc !

On pointe le doigt uniquement vers un objet ou pour indiquer une direction. Pour désigner une personne, on tend la main vers elle, paume ouverte.

Le petit doigt levé en position horizontale signifie « petit, banal ». Je ne lui connais pas d’équivalent en France.

Par contre, l’index pointé sur la tempe en tournant, très connu ici pour dire que vous doutez de la santé mentale de votre interlocuteur, indiquera en Chine que vous devriez réfléchir un peu.

jolis chinoisNotre signe d’au-revoir, le bras soulevé avec la main qui se secoue de bas en haut, correspond à leur manière de dire « Viens ici ! ».

Quand nous donnons notre prénom à l’étranger, nous avons tendance à associer notre « Charlotte » sonore à un geste de la main touchant notre poitrine, pour renforcer la compréhension de notre vis-à-vis. En Chine, préférez pointer votre nez avec votre index. Vous serez mieux compris. Et c’est votre but, non ?

Quand nous dressons l’auriculaire, nous faisons une référence à une très vieille série de télé ou vous prétendez que votre petit doigt vous tient des discours sur les bêtises de vos enfants ou petits-enfants. En Chine, la série « Les envahisseurs » ont dû peu marquer les esprits et les petits doigts ne parlent pas. Pour eux, votre petit doigt en l’air, dressé comme si vous allez prendre le thé chez la Duchesse de Kent, leur dira : « Vous êtes le dernier des derniers ».

A utiliser avec mesure et suivant vos capacités physiques. Moi, j’évite.

Pour signifier que vous êtes d’accord, vous vous tapez dans la main. Pour conclure un accord en Chine, il est préférable de se nouer l’auriculaire avec votre interlocuteur. Non, ne vous mettez pas à danser.

Vous attendez le bchinois assisus debout, ou en vous appuyant contre un mur ? ¨Pas bien ». Faites plutôt comme les Chinois, accroupissez-vous sur les talons. Entrainez-vous auparavant pour ne pas avoir les jambes coupées en vous relevant brutalement à l’arrivée de votre moyen de transport. Vous pourrez poursuivre en mangeant, accroupi toujours. Et si vous voulez savoir comment vous comporter à table, c’est ici. J’avoue, j’adopte la même position sur une chaise, chez moi. Oui, je suis bizarre.

Avec une main, vous pouvez compter jusqu’à 5 ? Bien. Eux comptent jusqu’à 10 avec une main. Comment ? Si vous souhaitez maitriser cette technique, suivez le lien que je vous indique :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Compter_sur_ses_doigts

Eviter le shake hand démonstratif

se saluerPour se saluer, les chinois évitent de se toucher. On ne s’embrasse pas en public entre hommes et femmes, même avec de très bons amis. On ne se serre pas non plus la main, exception faite avec les étudiants et les intellectuels. On se contente d’incliner la tête à distance.

Donc, si vous voyagez en Chine en groupe avec une accompagnatrice, ne lui faites pas la bise pour lui dire au revoir et lui montrer que vous l’avez appréciée. Même en connaissant les habitudes françaises, elle risque de se sentir très gênée en public, devant ses compatriotes. Si elle ne connait pas les habitudes françaises, elle sera très choquée, voire furieuse.

Toute marque d’intérêt entre un homme et une femme fait office de déclaration, d’engagement.

Par contre, il est courant entre personnes de même sexe de se tenir la main dans la rue. C’est un signe d’affection sans connotation sexuelle.

Se laisser acartesller à montrer ses sentiments, à dévoiler sa nature profonde en public, à révéler ses insuffisances, ses défauts (pensez à nos entretiens d’embauche) signifie en Chine que vous êtes faible. Pour réussir il faut être impassible. Poker face ! J’ai  le souvenir d’un jeu de cartes en avion avec un jeune hongkongais : le Menteur. Il a  gagné sans effort.

Vous n’êtes pas d’accord avec votre interlocuteur ? Ne secouez pas votre index de la gauche vers la droite. Agitez toute la main, toujours de gauche à droite.

Vous êtes une femme et ce dragueur vous importune ? Ne mettez pas vos mains sur les hanches, signe pour les Chinois de femmes de petite vertu. Vous pourriez empirer votre situation.

Si vous devez vous moucher, faites-le avec discrétion. Ne sortez pas votre mouchoir. Il serait vu comme un réceptacle répugnant.

Rire, signe universel ?

Rpeintre chinoisions-nous pour les mêmes raisons en France qu’en Chine ? Vous devinez que non.  J’ignore ce qui vous fait rire. Je suppose que vous riez pour quelque chose que vous jugez drôle.

En Chine, on peut rire pour la même raison, mais aussi face à un deuil, une tragédie, voire simplement pour cacher sa tristesse. Les Chinois peuvent rire aussi pour ne pas perdre contenance dans une situation qu’ils ne maitrisent pas.

Dans un prochain article, je vous parlerai de l’importance de ne pas faire perdre la face à votre interlocuteur en Asie et du comportement à adopter pour ne pas perdre la face, vous non plus.

Oh comme il est mignon !

Un des points les plus connus sur les gestes à éviter en Asie, donc en Chine, reste la caresse sur la tête d’un enfant, aussi mignon ou « chouchounou » soit-il.

petite fille chinoiseEt le prendre en photo se fait avec l’accord des parents, en montrant son appareil photo et en désignant l’enfant avec le menton. J’ai reçu à ce jour peu de refus.

Je vous recommande vraiment si les parents ne souhaitent pas vous voir appuyer sur le déclencheur de ne pas le faire. Ils ont le droit de refuser, vous devez le respecter.

Pensez aux voyageurs qui viendront après vous  ou à vos propres enfants s’ils étaient harcelés par des paparazzis chinois.

Si vous désirez savoir comment vous comporter à table avec des hôtes chinois, cliquez ici !

Bon voyage, bonnes photos et bonne route

 Si cet article vous a plu, prenez le temps de le liker, de le partager et poursuivez votre visite sur ce site.

mots clés ayant permis aux internautes de trouver cet article:

  • seniors-en-vadrouille fr
  • incliner la tete chine
  • incliner la tete chine pour saluer
  • signification du geste doigt levé en Chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :