La fête du Roi L’Oiseau au Puy en Velay : nous y étions !

Nous continuons notre jolie découverte de la France au gré de nos envies et de nos humeurs. Cette semaine, nous vous entraînons en Auvergne pour y découvrir une des plus belles attractions de la région en septembre, la Fête du Roi L’Oiseau.

Les plus beaux du Roi L'Oiseau

Mon histoire de cœur avec le Puy en Velay dure depuis de très nombreuses années. Je vous en parlerai plus en détail dans un prochain article concernant cette superbe ville du Puy en dehors des diverses festivités qui l’occupent et dont la plus belle est celle dont je vous parle aujourd’hui et qui se déroule chaque année mi-septembre pendant 4 jours :

La fête du Roi L’Oiseau

Roi L'Oiseau

Joli nom, n’est-ce pas ? C’est la deuxième fois que j’y assiste et sans doute pas la dernière. Permettez-moi de vous la resituer un peu mieux : Le Puy en Velay, préfecture de la Haute-Loire, dans la région Auvergne, célèbre en autre pour ses lentilles vertes AOC et sa verveine artisanale qui décoiffe ( et éventuellement pour le départ du pèlerinage en direction de St Jacques de Compostelle). Plus de renseignements ? Attendez le prochain article sur cette incroyable ville et concentrons-nous sur la fête du Roi l’Oiseau.

Récente ? Pas vraiment !

La fête de Roi l’Oiseau existe depuis 31 ans. Elle nous re-plonge avec délice dans la période de la Renaissance française et de François 1er. Priorité est donnée aux spectacles de rue et à la reconstitution la plus fidèle possible de la vie au XVI siècle. Plus de 6 000 personnes costumées arpentent les rues pentues de la vieille ville. Elles contribuent, chacune, à créer une atmosphère particulière, décalée, malgré la vision (inévitable) des smartphones  dans les mains des dames de cour ou des vilains. Camps de toile, luttes et entraînements entre soldats, pèlerins sur le chemin de St Jacques, mercenaires en rupture de ban, artisans itinérants, camelots, marchands à dos de mules … Tout concourt à créer une ambiance fabuleuse.

La vieille ville du Puy se prête à merveille à la fête du Roi L’Oiseau. Elle est pavée, constituée de ruelles, de coupe-gorges, d’escaliers escarpés, de rues tarabiscotées que l’on n’ose imaginer en hiver recouvertes de neige et/ou de verglas. Ne reculant devant aucun sacrifice pour vous, pour appréhender au mieux l’ambiance et surtout parce que nous en avions envie, nous nous sommes costumés. Le plaisir fait partie intégrale du jeu, nous emmenant à notre insu. La participation des habitants et des visiteurs est telle que voir des personnes habillées de manière contemporaine surprend, voire choque.

dsc02107

31eme édition

dsc02112Pour cette 31eme édition, la pluie s’était invitée à mon grand dam. Mais la foule a malgré tout répondu présente ! Il faut dire que la ville met le paquet en termes d’animations. La très grande majorité des spectacles est gratuite et de bonne qualité : acrobates, marionnettistes, saltimbanques, musiciens, comédiens… En plus, vous pouvez manger du local, du spécial Renaissance. Les menus spécial « Roi l’Oiseau » fleurissent partout à des prix plutôt corrects.

dsc02201

Des marchés de tous styles mais toujours d’époque sont présents dans différents points de la ville. Le plus important reste celui du champ de foire, assez logiquement. Il est immense et vous y dégoterez facilement des dizaines d’idées de cadeaux pour vos proches ou pour vous –même. Et si vous êtes costumé,  à vous les articles vous permettant de compléter ou d’enrichir encore votre tenue.

dsc02322

Moi, je regrette une cape magnifique que j’ai tardé à acheter vu le prix et qui, vous vous en doutez, avait disparu quand je me suis décidée. Et que dire des odeurs, celles des épices qui se répandent à loisir, celle du cuir travaillé, celle des feux de bois où cuisent les repas du jour. Ah, l’ambiance des camps : les artisans y travaillent, y mangent, y dorment, bref y vivent pendant toute la durée de la fête.  Et les tavernes ajoutent évidemment à l’ambiance incroyablement conviviale.

dsc02204

Venez participer à la fête du Roi l’Oiseau, plongez dans un autre temps : c’est un voyage temporel, une manière de s’immerger dans la fête. Etre costumé est important pour l’immersion totale. Si, en plus, vous dégotez un hébergement dans la vieille ville, bingo. Mais prenez-vous y longtemps à l’avance.

dsc02304

Costumé ?

dsc02324

Quel costume me direz-vous ? Celui de votre choix, spécial Renaissance bien sûr, noble ou gueux, peu importe. J’ai remarqué l’influence des séries avec l’apparition de nombreux barbares échappés de l’univers fantastique. Et, point important pour moi, je n’ai pas eu un seul refus à mes demandes de photographies. Tous ont accepté avec le sourire. D’ailleurs, sur le site de la ville, vous pouvez retrouver beaucoup de personnes y participant. Et de plus, j’adore voir les enfants costumés. Ils sont ravis, heureux de jouer et de voir leur parents jouer avec eux au milieu d’autres adultes qui ont décidé de transporter leur ville à une époque où vivent princes et princesses.

dsc02143

Et les spectacles alors ?

dsc02332

Quels spectacles privilégier ? Il est vrai qu’il y en a tant, que le programme est chargé, qu’il parait impossible de tout voir. Tout dépend de vos goûts. Musique, danse, acrobatie, magie, feu, théâtre… La ville distribue des programmes détaillés (payants) très utiles pour établir son propre emploi du temps. Pensez toutefois que les lieux peuvent être éloignés et les artistes avoir quelques minutes de retard. Et comme déjà souligné, la ville est en pente. Le jeu, là, sera de savoir coordonner lieux et horaires des spectacles choisis.

dsc02288

Les spectacles les plus courus se déroulent sur les marches de la cathédrale. Y dégoter une place relève de la chance ou de la foire d’empoigne. Dommage que certains se croient sur une place de village et papotent à tout va, empêchant les autres de suivre le déroulement des spectacles. Dame, à la Renaissance, point de micros, la voix se place seule. Alors, haro sur les bavards !

dsc02299

Mes spectacles préférés ont été les Vilains, suivis par les Contes Méditerranéens, contés sous une large tente, à l’abri du vent et de la pluie et avec, à chaque séance, des histoires différentes. Bravo à la conteuse qui m’a emmené dans ses jolis rêves. Et enfin, en pièces de théâtre, le Gran théatre Toboso de la Compagnie Théatre 33 et « Malgré Jalousie » par la compagnie Théâtre du Bofadon. En acrobatie, sans contestation possible, Amarus Bobus remporte la palme !

dsc02227

Et j’ai omis de vous parler des bals Renaissance, de la fête des Enfants, du bal de cour et du grand défilé historique.

barbare Roi L'Oiseau

Pourquoi le Roi L’Oiseau ?

Et avec tout ceci, connaissez-vous le pourquoi du nom « Roi L’Oiseau » ?  Je vous invite à lire l’article en lien ici. Si vous avez la flemme, je vous le résume. Depuis 1524 et pour les détourner de la lubricité et des tavernes, les jeunes gens devenaient archers pour le lundi de Pentecôte et tiraient « l’oiseau ». Le meilleur d’entre eux était nommé Roi pour une année entière. Il obtenait, en autres choses,  le droit de porter l’épée, de commander une compagnie de fusiliers et d’arquebusiers, d’être exempté d’impôts et de se voir confier les clés de la ville. De nos jours, seul reste le plaisir d’avoir été le meilleur archer présent lors de la fête du Roi L’Oiseau, de participer en place d’honneur aux différentes manifestations l’année suivante.

dsc02445

Convaincu ?

dsc02439

Vous avez compris, réservez dès à présent votre séjour au Puy en Velay en septembre 2017, choisissez votre costume, que vous désiriez être noble de la cour ou gueux, mercenaire ou barbare et participez à la prochaine fête du Roi L’Oiseau. Il est possible de louer son costume sur place et à l’avance sur ce site. Mais libre à vous de le créer vous-même selon votre talent et votre imagination.

dsc02344

Et comme pour nous, votre séjour sur place sera inoubliable. Comme nous, vous allez rire, vous émouvoir, vous émerveiller. Et qui sait, peut-être nous croiserez-nous ici ou là, costumés bien sûr, choisis comme « victime » lors des spectacles de rues…

Jolie fête du Roi L’Oiseau à vous !

dsc02321

Pensez à nous laisser vos commentaires, vos remarques pour améliorer nos articles, ce que vous avez aimé ou moins aimé et votre souvenir le plus marquant du lieu dont nous vous parlons si vous le connaissez.

Dans le cas contraire, dites-nous si cet article vous donne envie d’y aller. Merci à vous !

smiley

Pensez à cliquer sur « J’aime », à nous suivre sur Facebook, Twitter et Google+

et à partager l’article.

Ce petit geste est gratuit pour vous et gratifiant pour nous.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :