Les Seniors globetrotteurs ou l’interview optimiste

Les globe trotteurs Seniors ou l’interview optimiste

Afficher l'image d'origine

Comment les trentenaires et moins se représentent-ils la vie et les loisirs des plus de 50 ans ? Leurs projections, leurs peurs et leurs fantasmes correspondent-ils à la réalité ? Très souvent non. D’ailleurs, vous-même, quelle vision aviez-vous de vos parents quand vous aviez tout juste 30 ans ?

J’ai donc eu envie d’aller à la rencontre de tous ces seniors voyageurs de plus de 50 ans et de les interroger. J’avoue, j’ai le désir de bousculer la vision des « ptits jeunes » sur la vie après la cinquantaine. Alors, chaque semaine, retrouvez-nous pour une interview réalisée sans trucage avec un ou une senior voyageur. Et si vous désirez vous aussi être interviewé(e),c’est facile, envoyez-nous un message à seniorsenvadrouille@gmail.com

Nouvelle Zélande

Nous débutons cette série d’interview à retrouver chaque mardi par Françoise qui a eu la gentillesse de se plier à notre questionnaire

 

 

1-Présentez-vous rapidement à votre guise, âge, caractère ou tout ce qui vous semble important :

Je m’appelle Françoise, âgée de 69 ans , j’ai gardé intact mon appétit de vivre et mon dynamisme. Je  suis communicative, j’ai le goût du contact. Je vis en couple, 8 mois de l’année à Carantec, Finistère Nord, en Bretagne et les quatre autres à Nouméa en Nouvelle Calédonie.

2-Quel est votre plus beau souvenir de voyage ?

De beaux souvenirs de voyage j’en ai emmagasiné des wagons mais s’il faut choisir, je dirai le Rajasthan en effet cette région de l’Inde la seule que j’ai eu l’occasion de visiter , m’a vraiment fasciné . Je l’ai tout simplement trouvé envoûtante !

3- Quelle est votre plus belle réussite en voyage ?

En février 2015 j’ai sillonné le Sri Lanka pendant 1 mois en compagnie d’une de mes sœurs cadettes , séjour sac à dos , type routardes en utilisant les transports locaux et les nuitées en guesthouses , une sorte de challenge et une véritable réussite pleines de belles rencontres !

4-Quelle est votre passion en voyage?

En voyage, ce qui me passionne avant tout, c’est d’aller à la rencontre des autochtones et d’essayer de me familiariser avec leur culture.

5-Pour quoi ou contre quoi vous êtes-vous battu en voyage ?

À l’étranger j’essaie vraiment de lutter contre le mur du langage ; ma pratique de l’anglais m’aide énormément mais le sourire et le langage gestuel aident beaucoup également !

6-Comment avez-vous fait pour dépasser vos contraintes (familiales, financières ou autres)?
En fait c’est justement en atteignant l’âge de la retraite que j’ai réalisé que voyager devenait plus facile , les enfants ont quitté le nid 😉
Hors vacances scolaires classées haute saison, les tarifs deviennent bien plus abordables. Nos destinations sont choisies en fonction du budget dont nous disposons. Et cerise sur le gâteau, nous sommes disponibles pour accueillir nos petits enfants pendant leurs vacances 🙂
7-Quel est le petit plaisir quotidien qui vous charme chaque jour ?

Mon plaisir quotidien tout bonnement , le matin d’ouvrir les volets sur le jardin en sentant l’odeur du pain grillé me chatouiller les narines !

DSC04180

8-Quel est votre lieu préféré en France ou ailleurs ? Et pourquoi ?

Mon lieu préfère en France l’île de Batz en face de Roscoff, dans le Finistère Nord et en Calédonie un lieu dit Port Bouquet près de Thio .

9-Quel conseil donneriez-vous à des Seniors désireux de voyager ?

Amis seniors et voyageurs vous conviendrez comme moi qu’il n’y a rien de plus motivant que la perspective d’un voyage , pour les autres je dirai chassez toutes appréhensions et appliquez vous à prendre conseil auprès de professionnels du tourisme ou comme nous, sur les sites et forums divers , choisissez judicieusement votre destination en fonction de vos goûts personnels et de vos moyens .

10- Quelle question auriez-vous aimé vous voir poser et sa réponse ?
Y-a-t-il des destinations que des voyageurs seniors devraient éviter à tout prix ?
Purement pour des raisons de santé les endroits en haute altitude, pour certains les climats trop chauds ou trop froids. Il faut savoir que de nos jours il est facile de se faire vacciner avant le départ contre certaines maladies tropicales, si cela est nécessaire bien entendu. On a la sagesse de prévoir un peu plus que la dose requise de ses médicaments, quand on est sous traitement , ceci  en cas d’impondérables .
Et cela va sans dire on évitera les régions classées comme dangereuses par le ministère des affaires étrangères mais là les cheveux blonds sont tout autant concernés que les cheveux gris ! 😉
Il en résulte que ce vaste monde nous tend les bras !

 

11-Un commentaire pour conclure (forcément optimiste vu le nom de l’interview ?)
Quand le virus du voyage vous tient il n’y a rien de plus excitant que de s’y adonner 😉
 » Rester c’est exister mais voyager, c’est VIVRE »
Gustave Nadaud
seniors
Merci à Françoise pour avoir inauguré cette nouvelle rubrique que vous retrouverez tous les mardis… La prochaine fois, ce sera Christian qui nous parlera de sa vision du voyage.
Alors, avez-vous apprécié cette interview ? Intéressé(e) ? Contactez-nous !

N’hésitez pas à laisser vos commentaires, vos remarques pour améliorer nos articles, ce que vous avez aimé ou moins aimé. Nous répondrons à chaque personne.

smiley

Pensez à cliquer sur « J’aime », à nous suivre sur Facebook, Twitter et Google+

et à partager l’article si vous l’avez apprécié.

Ce petit geste est gratuit pour vous et gratifiant pour nous.

9 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

%d blogueurs aiment cette page :