Bale : 10 anecdotes insolites, surprenantes et décalées

Bâle en anecdotes

Bâle

 

La semaine dernière, nous vous emmenions à Bâle pour la première fois. Avant de vous entrainer dans notre balade ferroviaire, Après cette jolie découverte, nous avons eu envie de la poursuivre en partageant avec vous de nombreuses anecdotes dont la majorité nous a été raconté par notre guide.

Alors, rien que pour vous, lecteurs, voici dix anecdotes insolites, particulières et/ou décalées sur la jolie ville de Bâle. Attention, on démarre !

Le carnaval de Bâle

Il dure très exactement 72 heures. Il commence le lundi suivant le mercredi des Cendres à 4h du matin et se termine le jeudi à 4h. Pas une minute de moins ou de plus. Une rigueur toute suisse.

St Martin et son manteau

Vous avez admiré nos photos de la cathédrale. Vous connaissez sans doute la légende de St Martin partageant son manteau en deux pour en donner une partie à un pauvre ? Regardez bien St Martin sur le fronton. Après la Réforme, plus de saints. Ils ne sont pas reconnus comme tels par les protestants. Le mendiant a été enlevé et St Martin coupe son manteau en deux pour rien. Après l’avoir bien regardé, je crois qu’il attend un taureau, l’épée bien planquée derrière son manteau. Qu’en pensez-vous ?

Triangle d’Or européen

Depuis le cloître de la cathédrale, vous atteignez une terrasse sur la ville. Et d’ici, vous pouvez y être au centre de trois pays. Au centre où vous vous tenez, vous êtes en Suisse. A droite, c’est l’Allemagne et à gauche, la France.

 

Par les airs

La ville de Bâle, malgré un territoire très réduit, possède son aéroport. Il se situe en France. Il a été intégralement payé par le canton et une autoroute privée y mène.

De l’or à ne plus savoir qu’en faire

Le clocher de l’hôtel de ville est recouvert de vraies plaques d’or. Pourquoi ? Pour démontrer que même sans le soutien de l’évéché, le canton était puissant et riche. Mais inutile de grimper pour dévisser une plaque, histoire de renflouer votre compte en banque. Elles sont réputées impossibles à voler.

Bacs à manger

Nous vous avons parlé des bacs permettant de traverser le Rhin. Saviez-vous qu’il est possible de louer une barque pour y déguster une fondue suisse, au fil des allers-retours entre les deux rives.

Partir à l’étranger

Envie d’une escapade en Allemagne ? Faîtes comme les locaux, empruntez le tramway 8 qui vous y emmènera. Le samedi, de nombreux locaux reviennent les caddies plein de produits allemands.

A l’eau

L’été, il fait si chaud que la baignade dans les fontaines publiques est autorisée. Toutes les fontaines publiques !

 

Tous à la flotte

On se baigne dans le Rhin malgré le fort courant sans être obligatoirement un excellent nageur. Le candidat en maillot de bain met toutes ses possessions dans un sac en plastique spécial en forme de poisson. Bien fermé, ce sac est hermétique et en plus de maintenir vos vêtements au sec, il vous servira de bouée. Au point de départ, on se met à l’eau et il suffit de se laisser descendre avec le courant. A l’arrivée, des douches gratuites sont disponibles. Beaucoup de bâlois viennent s’y rafraichir pendant la pause de midi. Et il est possible de se baigner durant toute l’année.

Auprès de mon arbre

Vous vous êtes lassés de l’arbre poussant dans votre jardin ? Ici, il est nécessaire de demander l’autorisation à l’hôtel de ville avant de procéder au moindre déracinement. Si vous obtenez l’accord (arbre malade ou dangereux), il conviendra de le remplacer par un autre. Pas envie de demander ? Attention au PV très salé qui accompagnera votre décision.

Conclusion provisoire

En connaissez-vous d’autres plus insolites ou particulières encore ? n’hésitez pas à les mettre en commentaires. Et si vous désirez connaître celles que nous avons omises, prenez rendez-vous avec un guide officiel auprès de l’office de tourisme.

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :