camping-car un monde à part

Nous voyageons beaucoup, c’est un fait. En bus, en train, en avion ou en voiture. Nous logeons dans des motels, des auberges de jeunesse ou autres. Mais nous n’avons pas encore testé le camping-car.

Pourquoi ?

Une vision négative au vu des interdictions liées aux lieux touristiques ou le prix de location jugé excessif pour un test d’une semaine ? Peut-être. Alors, comment savoir si voyager en camping-car est une bonne idée ? En allant interroger des aficionados.

 

camping-car,

un monde à part

 

Un peu de culture

 

Le premier camping-car a vu le jour dans les années 1920, sous la forme d’un mix automobile-camping. Il faut attendre les années1970 pour voir apparaitre les premiers camping-cars tels que nous les connaissons avec les versions avec capucine. A partir des années 1980, les voyages familiaux au long cours en démocratisent l’usage. Et la possibilité d’en louer un pour une période plus ou moins longue permet pour les curieux d’en tester l’utilité.

Depuis, c’est toute une industrie qui s’est développée avec et autour du camping-car : fabrication de base, accessoires particuliers pour habiller l’intérieur ou l’extérieur du véhicule ou pour en améliorer l’usage et le confort, développement des aires de repos gratuites et payantes ainsi que les guides papiers ou dématérialisés et les revues spécialisées.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.15752-0/p280x280/32673437_10212567721047810_815661327992225792_n.jpg?_nc_cat=0&_nc_eui2=AeGLEQ4Jxw6vqONT2RZGRAmH0V4e_cI1GxEOgCdpJc7Opc0LI3gbrP8arljMPScXpvkG-E4sSoLvWEUAw-xhcPTEvjWVx6UuPd8hNQUHhasFeg&oh=57979a7e899f0a34b18025c62efa5496&oe=5B9581D0

Le camping-car a acquis sa place dans le paysage français. Associé aux hippies dans sa version van et aux retraités dans sa version luxe, il attire une population de tout âge. Aux Etats Unis et en Australie, des retraités vendent leur maison ou appartement pour sillonner les routes de leur immense pays et rester avec un temps clément tout l’année.

Puisque je n’ai pour l’instant pas eu le plaisir de tester les voyages en camping-car, je suis allée interroger des aficionados qui privilégient ce moyen de transport depuis plus de 10 ans. C’est dans un joli petit village de Dordogne que je les ai retrouvés, sur une aire de camping-car gratuite.

C’est parti pour l’interview

Interview camping-car

Si je vous demande de vous présenter, que diriez-vous ?

 Bonjour. Nous sommes un couple d’aide-soignants qui approchons la cinquantaine. Nous vivons à l’année en Haute-Loire dans une maison individuelle avec tout le confort dont nous avons besoin. Terrain attenant, piscine, animaux… La région offre de multiples opportunités de randonnées à pied ou à vélo. Et pourtant, nous éprouvons toujours le besoin de bouger, de découvrir ailleurs.

Avant l’acquisition du camping-car, comment voyagiez-vous ?

Principalement en voiture mais jamais très loin pour des activités de randonnée ou pour la pêche. Par exemple, nous avons parcouru le chemin de Compostelle partant du Puy en Velay par tranches de deux semaines.

Pourquoi le camping-car ?

Madame : pour de multiples raisons. La principale a été une crise de panique en avion sur un vol court avec quelques turbulences. J’avais pourtant fait avec plaisir de la voltige aérienne sans aucune appréhension. Les déplacements en avion devenant inenvisageables, le camping-car m’apparaissait comme évident par son côté pratique.

Monsieur : J’étais réticent. Je ne m’imaginais pas voyager et vivre en camping-car. J’en avais une image péjorative. Mais mon épouse a su me convaincre en douceur. Ne dit-on pas : “ce que femme veut, Dieu le veut” ?

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.15752-0/p280x280/32709123_10212567712847605_4546666037541601280_n.jpg?_nc_cat=0&_nc_eui2=AeGQO_WvrymUxOBNOxKKcdRjL6ejYbZZHhezXMS-9BX3mbiuJWaUESO3NdZlNWDrTZ97mWJiYBPuHiKBPl9edL8ux7dMy8xbdYoMclYPw5Ds0A&oh=424c8dd1c54328cb11776fc959274270&oe=5B8F93FF

Votre vécu général sur ces dix années d’expérience

Nous adorons, ne serait-ce que pour les rencontres improbables, les discussions avec les locaux et la découverte d’endroits uniques. Pour nous, les vacances démarrent dès que l’on tourne la clé de contact du camping-car. Dès que le temps et notre emploi du temps le permettent, nous partons. En général, un week-end sur deux et bien sûr tous nos congés payés. Notre but n’est pas de vivre 24/24 dans le camping-car. Nous apprécions de vivre au maximum en extérieur, de manger dehors, de nous balader, de visiter en prenant notre temps, de profiter du lieu et d’en changer quand nous le souhaitons. Pour un week-end, nous ne partons pas très loin, environ 200 kms de notre domicile.

Nous programmons nos prochaines balades l’hiver quand le camping-car est en chômage technique. Notre livre de chevet devient le guide Michelin des escapades en camping-car France et Europe.

Quels sont les points positifs selon vous ?

Ils sont nombreux. Sans chercher à être exhaustifs, nous dirions que :

  • La diminution des frais d’hébergement. L’amortissement des frais d’un camping-car nécessite un minimum de 70 nuits d’utilisation par an. Nous en sommes à un total bien supérieur.
  • Notre autonomie complète est de trois jours entiers, avec une douche par jour et par personne, WC en usage normal.
  • Nous pouvons changer de lieu à la demande, selon nos envies ou les caprices de la météo.
  • Et la liberté d’aller à la rencontre de fermiers, d’artisans, et d’échanger avec eux, en prenant notre temps, sans rythme ou obligation préétablie. Un vrai bonheur !

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.15752-0/p280x280/32535010_10212567721967833_232749676544131072_n.jpg?_nc_cat=0&_nc_eui2=AeG0WPCBwftRXs9PEtoVyruOFnpqWlyyf2B4tNvOfwhjL1mibTvL_IDhyrh46gyvTjzh65Zj8IWAkJvSkM7lN6_WUzYlgchQUWIdHs0K6_xT8A&oh=892c968f24db28e344ae36763de06975&oe=5B8183A4

Et les points négatifs selon vous ?

Principalement la législation très restrictive quant au stationnement des camping-cars, qui ce soit en ville ou sur tout lieu défini comme touristique.

Notre astuce : nous garer en extérieur, parfois à 40 ou 50 kilomètres et aller visiter en scooter. D’autres privilégient le vélo. En Australie, certains ont de vraies petites voitures 4X4 à l’arrière de leur gigantesque camping-car.

Pour nous, le scooter est idéal sauf par temps de forte pluie, bien sûr.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.15752-0/p280x280/32665278_10212567720567798_1555551349754560512_n.jpg?_nc_cat=0&_nc_eui2=AeHilsFjGk6znIHeBOzFIzqh8ytzdzvl0msFdhkJefDALY-KViHLl_R0pBLTbkjS-c8smk017O-GNVvpaT_ZOSjSJmW7WdFhM43CkpxV8a0nPQ&oh=529102f1afc8ce56ffcc6149818f8b67&oe=5B85E492

Qu’aimeriez-vous modifier si vous le pouviez ?

En France, un permis spécial est nécessaire pour conduire les véhicules de plus de 3 tonnes , ce qui n’est pas le cas dans les autres pays européens. Or, un camping-car, même petit, flirte souvent avec ce poids. Ajoutez-y un aménagement intérieur et le matériel personnel…

Dans le domaine de la législation touristique, nous aimerions pouvoir nous garer plus près des villes, voir en ville sur des parkings payants aménagés. Les camping-caristes ne sont, souvent, pas considérés comme de potentiels consommateurs. Pourtant, les économies réalisées sur l’hébergement nous autorisent plus d’écarts comme des achats d’épicerie complets, des visites, des souvenirs et des restaurants.

Et l’avenir ? Toujours en camping-car ?

Bien sûr, sans aucun doute avec un autre camping-car dans quelques années. A la retraite, nous pourrons envisager des balades de plusieurs mois à travers l’Europe, voire plus loin si le cœur nous en dit et que les ferries nous y emmènent. Il nous faudra avant vérifier les règlementations de chaque pays pour pouvoir les respecter, ne serait-ce que pour les aliments et les médicaments autorisés.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.15752-0/p280x280/32579981_10212567719207764_3918559665008410624_n.jpg?_nc_cat=0&_nc_eui2=AeFzQ29zw1CUyS2qZUCzbLP_zGGy7DbjAHczH0nU2iK8vMOBgYjPf9UvUqY4WP7pvNIpcAjnp75I0OFAKF9Eif22MJ-z0s1AGGLXrqO3GzPfDw&oh=5efb098642909f56203e7c41210345ea&oe=5B8644C7

Vos conseils pour les néophytes

  • Achetez un camping-car d’occasion vraiment pas cher tout d’abord parce que les options y seront déjà installées. Et vous saurez sans vous ruiner si ce mode de vacances vous convient.
  • Apprenez à vous servir de votre véhicule avant d’être à même de l’apprécier : prévoyez au moins trois sorties de deux jours pour vous sentir à l’aise et vraiment vous détendre.
  • Soyez extrêmement ordonné. Chaque chose à sa place. Sinon, au premier virage, tout dégringole.
  • Et appréciez la liberté que vous vous offrez !

Votre meilleur souvenir en camping-car :

Monsieur : difficile de ne choisir qu’un seul meilleur souvenir… Aller au Puy du Fou et décider de cette direction à l’instant où nous avons vu le panneau avec un sentiment de liberté totale et les réveils à moins de dix mètres de l’océan

Madame : à la Rochelle, nous avons rencontré des camping-caristes, devenus depuis des amis.

Votre pire souvenir en camping-car :

Monsieur : les pannes à répétition avec notre première acquisition, surtout quand nous avons dû faire demi-tour à cause d’un voyant allumé alors que nous rêvions de ce week-end en Ardèche.

Madame : les dix jours de pluie consécutifs en Normandie. Nous étions allés découvrir les plages du débarquement et même si la pluie a son charme, trop, c’est trop ! L’histoire du lieu plus la pluie plombent efficacement le moral.

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.15752-0/p280x280/32630593_10212567712567598_2530132819955417088_n.jpg?_nc_cat=0&_nc_eui2=AeGLVWVHrLplsGZQyFKthb9efzrDmIEBKcvTIxebam27P0inBgzEDoEcjPRwN75JASkuByZsiIcDCU2uKmnTQtSH1MdCypsP9S5IMNm7xyfKeg&oh=5d06f6531d8ea47fab8fc6317b120ba9&oe=5B8AAAAC

Conclusion provisoire

Merci encore à ce couple très sympathique pour avoir accepté de répondre à mes questions de néophyte avec patience, gentillesse et pertinence.

Et vous, avez-vous déjà craqué pour ce type de vacances ? Si oui, quels en sont les avantages et les inconvénients selon vous ? Si non, pourquoi ? Comment imaginez-vous ce type de vacances ?

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.