Faire garder son chien ou animal de compagnie pendant vos vacances

cubitus se repose

Faire garder son chien ou son animal de compagnie

Je vous ai parlé dans un article précédent de tout ce qu’il y avait à penser, à prévoir et à faire si vous emmeniez votre animal de compagnie en vacances avec vous que ce soit en  France ou à l’étranger.

Ici, je vais développer tout ce qui est à prévoir si, pour moult raisons, vous ne pouvez pas l’emmener. Par facilité, je parlerai de votre chien. Si vous possédez trois chats, deux canaris et un alligator domestique, il vous suffit de remplacer le mot chien par celui de votre compagnon à poils, à plumes ou à écailles (quoique je ne sois pas certaine que mes conseils s’appliquent pour la garde de votre alligator)

Pourquoi faire garder son chien ?

Vous avez réfléchi aux avantages et aux inconvénients de ces vacances pour votre compagnon comme pour vous. Vous avez pesé le Pour et le Contre et les conséquences de chaque décision.

Penser à faire garder son chien n’est pas évident. Mais vous en êtes arrivé à la conclusion que ce serait égoïste d’emmener votre chien en vadrouille avec vous :

 Car vous allez dans un pays qui impose une longue quarantaine aux animaux,

 Et ses vaccins ne sont pas à jour,

Parce qu’il est très âgé : difficile de lui imposer un changement de cadre de vie ou un long transport qui le fatiguerait,

 Il est très malade et que vous préférez être certain qu’il survive à ses vacances,

Son caractère n’est pas compatible avec d’autres vacanciers,

C’est un chien de meute qui vit à l’année dans un chenil,

Parce que vous partez vous adonner à votre passion : trek en haute montagne, plongée avec bouteilles, et qu’il passerait ses journées à vous attendre dans un environnement qui n’est pas le sien.

Il peut y avoir sans doute beaucoup d’autres raisons qui vous imposent de partir sans lui. Ne vous culpabilisez pas. Considérez ce qui est le mieux pour lui selon son caractère, son état physique et vos activités à venir.

Et bien sûr, comme vous le savez, l’abandon pur et simple n’est pas une éventualité. Vous êtes un adulte responsable et vous savez qu’un animal n’est pas un jouet dont on se débarrasse l’été venu.

Si c’était le cas, vous ne seriez pas en train de lire cet article.faire garder son chien

Examinons les  solutions: 

Vos amis ou des membres de votre famille :

Certains de vos proches, par affection ou par amitié, sont prêts à l’accueillir. Ils le connaissent et ils l’apprécient ; ils sont informés de ses points forts et de ses points faibles. Vous évitez ainsi beaucoup de stress à votre compagnon.
Et peut-être même que vos amis ou le membre de votre famille acceptera de loger chez vous en votre absence. Le coût de ce mode de garde est peu élevé. Il peut même souvent être gratuit. Au pire, il ne vous en coûtera qu’une carte postale adressée depuis votre lieu de vacances.

Points forts ? Tout ce qui est signifié au-dessus. Pour moi, la meilleure solution que ce soit pour vous, pour votre chien ou pour votre portefeuille.

Point faible ? A vous de me le dire !

Les sociétés de garde à domicile

Elles n’attendent que votre appel (et votre carte bleue !). Le principe ? Un employé vient chez vous pendant votre absence, se charge d’arroser vos plantes, de vider votre boite aux lettres, d’ouvrir et de fermer vos volets aux heures convenues, de promener votre chien. Un de ces sociétés : http://www.gardicanin.fr/

Points forts : permettre à votre animal de continuer ses balades dans son environnement habituel, lui éviter le stress du changement (cadre ou nourriture).

Point faible ? Le cout, très élevé.

La pension ou le refuge.

Ne vous y prenez pas à la dernière minute. Téléphonez à plusieurs établissements, visitez-les avant de vous décider.
Vérifiez qu’elle soit sous le contrôle d’un vétérinaire, que les boxes sont propres et bien entretenus, que le personnel est en nombre suffisant, que les chiens peuvent sortir et se dépenser au moins une fois par jour pendant un certain temps.
Pensez aux vaccins de votre chien. Car qui dit refuge dit forte concentration de chiens, dit aussi risques de maladies contagieuses.

Points forts : L’encadrement, les soins de qualité, le personnel qualifié.

Point faible ? Le coût.

La famille d’accueil bénévole :

il s’agit d’un échange de bons et loyaux services avec une autre famille. Elle s’occupe de votre compagnon et en retour, vous vous occuperez du sien. Avant votre départ, vous aurez pris le temps de familiariser votre chien avec cette nouvelle personne.
Précisez à la famille d’accueil les défauts et qualités de votre chien. Laissez une liste de consignes utiles et détaillées pour que son séjour se passe au mieux.

Points forts ? Cadre privilégié, accueil personnalisé. Votre compagnon sera aussi bien traité que par vous.

Point faible ? Dénicher cette perle (voir dans les revues spécialisées, les forums internet de passionnés ou en déposant une petite annonce dans le journal local).

• La famille d’accueil professionnelle :

Là, aucune nécessité de retour de services. Vous rémunérez des personnes agréées qui vont s’occuper de votre compagnon chez elle durant votre absence. Vous dictez vos exigences (nombre de promenades quotidiennes par exemple). Prenez le temps de rencontrer la famille d’accueil et de découvrir le futur lieu de résidence de votre compagnon.

La détention du certificat de capacité animalier et de l’autorisation de la DSV est nécessaire pour exercer ce métier ainsi qu’une  assurance responsabilité civile animaux. Un lien ? http://wamiz.com/garde/famille-d-accueil.html 

Points forts : Ces personnes sont sérieuses, motivées. Elles suivent une formation et sont bien informées des besoins des animaux dont elles acceptent la charge momentanée.

Points faibles : le coût et l’obligation de fournir la nourriture habituelle de votre compagnon.

L’éleveur :

Certains acceptent de reprendre le temps des vacances, soit gracieusement, soit contre rémunération, l’animal que vous lui avez acheté (valable pour les animaux dit de race).

Points forts ? Il connait très bien cette race de chiens, de chat ou d’écureuil, les consignes à respecter, les interdits et ses faiblesses.

Point faible : pas pour votre jolie bestiole à pedigree incertain adopté à la SPA.

L’entraide entre particuliers :

Nouveau service dont je viens tout juste d’apprendre l’existence. Le principe : vous faites garder votre animal de compagnie en spécifiant son caractère et ses spécificités. Et vous vous engagez à faire de même avec un autre animal de compagnie. Seule l’adhésion est payante (soit moins de 10 euros)

Points forts ? La garde est gratuite puisqu’il fonctionne sur un système d’échange de services.

Point faible : euh… comme pour une nounou, vérifiez la compatibilité d’humeur.

Voilà, tout est sous contrôle, vérifié, confirmé.  Vos bagages sont prêts, les siens aussi : vous avez même pensé à lui préparer un sac avec ses jouets préférés, sa gamelle et sa couverture fétiche.

Vous voyez, faire garder son chien peut être simple.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter d’excellentes vacances.

Bon Voyage, Bonne Route et Bonnes Vacances !

Pensez à cliquer sur « J’aime » et à partager cet article.

Continuez votre balade sur notre site pour notre plus grand plaisir commun.
Et commentez !
Merci.

mots clés ayant permis aux internautes de trouver cet article:

  • faire garder son chien en martinique

6 comments

  • didbnd

    Bonjour à tous
    Nous avons deux bouledogues Français, et pour nous il est hors de question de laisser nos chiens derrière nous. Nous les emmenons partout en voyage et faisons avec.
    Nous partons en juin par bateau en Amérique du sud, d’Anvers pour Montevideo, la compagnie refuse les chiens. Notre fille les gardent deux mois puis ils partirons par avion de Nice via Paris pour Montevideo ou nous les récupérerons a l’arrivé.

    Répondre
    • Félicitations pour votre organisation. Combien de temps resterez-vous à Montevidéo ? Et pour le retour ? rentrerez-vous “ensemble” ? Je suis très interessée de comprendre comment vous réussissez à profiter de la présence de vos compagnons à pattes en voyage malgré les nombreuses interdictions (maritimes, douanières et autres).

      Répondre
  • rdbrdb

    Lorsque nous avions un chien nous cherchions longtemps à l’avance une place en chenil, membres de la spa qui acceptaient de le prendre en pension chez lui ou tout simplement la spa de Mérignac (GIRONDE) qui a quelques boxes pour le gardiennage de chiens …. prix en fonction de la taille…. le même service doit être proposé ailleurs, mais il faut réserver très tôt.

    Ces dernières années nous n’avions plus de chien, mais un chat, que les enfants venaient nourrir à tour de rôle… mais en maison individuelle, le chat est habitué à sortir et l’hiver cela signifiait laisser la fenêtre de la cuisine entre-ouverte et dépenses d’énergie….
    Lorsque Eureka, j’ai pensé qu’une chatière pouvait être fixée non sur les portes ou portes-fenêtres mais sur la vitre de la fenêtre de la cuisine (vitre remplacée par une fausse vitre en plexiglass ) le chat a très bien compris, il rentre et sort à sa guise.
    et l’été nous gardons les 2 chats du fils, nous allons nourrir chaque jour les 2 chats des voisins …. c’est simple.

    Répondre
  • Alexandra

    C’est une question essentielle avant de partir en vacances / voyage !
    C’est aussi d’ailleurs pour ça qu’on n’a pas de chien, moutons, poules et autres !! Juste 2 chats, et c’est déjà pas mal, et ce sont mes parents et ma grand-mère qui s’en occupent, ils n’habitent pas loin 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.