Les globe trotteurs Seniors ou l’interview optimiste : Christian

Les globe trotteurs Seniors ou l’interview optimiste

Afficher l'image d'origine

Et c’est reparti pour l’interview des globe trotteurs seniors ! Comment les trentenaires et moins se représentent-ils la vie et les loisirs des plus de 50 ans ? Leurs projections, leurs peurs et leurs fantasmes correspondent-ils à la réalité ? Très souvent non. D’ailleurs, vous-même, quelle vision aviez-vous de vos parents quand vous aviez tout juste 30 ans ?

J’ai donc eu envie d’aller à la rencontre de tous ces seniors voyageurs de plus de 50 ans et de les interroger. J’avoue, j’ai le désir de bousculer la vision des “ptits jeunes” sur la vie après la cinquantaine. Alors, toutes les deux semaines, retrouvez-nous pour une interview réalisée sans trucage avec un ou une senior voyageur.

Et si vous désirez vous aussi être interviewé(e),c’est facile, envoyez-nous un message à seniorsenvadrouille@gmail.com

IMG_5604

1-Présentez-vous rapidement à votre guise, âge, caractère ou tout ce qui vous semble important :

Je vais avoir bientôt 66 ans et j’habite à Bangkok, Thaïlande depuis cinq ans déjà. Je vis en Asie du Sud-Est depuis 26 ans (Indonésie, Malaisie, Philippines, Laos et maintenant Thaïlande). Détaché par le Service Culturel du Ministère des Affaires Étrangères, j’ai fait toute ma carrière à l’étranger (Europe, Amérique du Nord, Afrique et Asie). Inutile de préciser que je suis un grand voyageur. J’ai toujours eu cette passion qui me colle à la peau. J’ai volontairement décidé de vivre ma retraite à l’étranger. Aujourd’hui, je voyage plus que jamais. Et si je suis établi en Thaïlande pour l’heure, il n’est pas dit que je reprenne mon bâton de pèlerin pour aller voir ailleurs…En Amérique du Sud, par exemple : c’est une idée qui trotte dans ma tête depuis quelque temps.

Voyages, certes ; mais j’ai également d’autres centres d’intérêts : la lecture, la photographie (une passion de toujours), et surtout l’écriture (j’entretiens un blog et écris des articles pour divers magazines). Linguiste de formation, je parle plusieurs langues indo-européennes et asiatiques, mais je suis surtout totalement bilingue (anglais/français).

Ceci dit, j’ai toujours mes attaches en France où je retourne très fréquemment. J’habite alors dans le Midi où se trouve mon domicile.Et pour ceux qui pourraient croire que parcourir la Terre impliquerait une méconnaissance de l’Hexagone, sachez que ce n’est pas mon cas et que je connais très bien la France dans tout son espace métropolitain, et même dans l’Outre-mer (Réunion,Nouvelle Calédonie, Polynésie).

Mot de Seniorette : euh, j’avais dit “succincte” la présentation, non ?

2-Quel est votre plus beau souvenir de voyage ?

 Il n’y a pas de plus beau souvenir, mais beaucoup, beaucoup de souvenirs merveilleux. En voici quelques uns qui me viennent brusquement à l’esprit : Ispahan, la Mosquée Bleue d’Istanbul, le Taj Mahal, la Grande Muraille, Kyôto, le Grand Canyon et le Parc de Yellowstone, les rizières de Banaue (Philippines), Ayers Rock, le Hoggar et le Tassili N’Ajjer, les Pyramides égyptiennes et mexicaines, Tikal et le lac Atitlan (Guatemala), les cataractes d’Iguaçu, le Pain de Sucre de Rio, Banff et ses lacs dans les Rocheuses canadiennes…

Il en manque à l’appel: la Norvège, l’Islande, le Bhoutan, l’Irlande, l’Indonésie et bien sûr la Thaïlande, dans ses lieux les plus secrets et inconnus.

3- Quelle est votre plus belle réussite en voyage ?

Décidément, le singulier me gêne… Là encore, il y en a plusieurs ! Vivre à la japonaise au Pays du Soleil Levant, descendre la Mahakam à Bornéo et vivre parmi les Dayaks, avoir escaladé Ayers Roch quand c’était encore possible, avoir fait un trekking de deux semaines au Tassili (Essendilène et la Montagne aux Écritures&), avoir traversé la Nouvelle Zélande en camping-car du sud au nord, avoir voyagé sur le Toit du Monde au Tibet profond…

4-Quelle est votre passion en voyage?

Ma passion est triple. C’est celle d’abord de pouvoir aller sur les sites incontournables qu’ils soient naturels ou édifiés par l’Homme. C’est aussi celle de pouvoir découvrir l’insolite, le jamais-vu. C’est enfin, celle de découvrir d’autres hommes, d’autres modes de vie, d’autres valeurs.

5-Pour quoi ou contre quoi vous êtes-vous battu en voyage ?

Le plus difficile en voyage est de se méfier de la malhonnêteté à l’égard du voyageur étranger. Cela va du gonflement des prix pour telle ou telle prestation ou du vol. C’est aussi parfois l’incommunicabilité soit linguistique, soit culturelle.

6-Comment avez-vous fait pour dépasser vos contraintes (familiales, financières ou autres)?

Les contraintes financières se préparent à l’avance. On tâche de se fixer un budget en relation aux coûts réels. Les contraintes linguistiques sont moindres : aujourd’hui avec l’anglais, on se débrouille un peu partout. Et si on a de bonnes notions d’espagnol, avec le français, on peut voyager à peu près partout dans le monde. Les contraintes familiales peuvent être plus gênantes. J’ai la chance de pouvoir garder mes amis un peu partout et voir régulièrement ma famille. Le maître mot est de s’adapter aux situations le mieux possible. De toute manière, à notre époque, l’avion, les réseaux sociaux, les chatrooms, ont rendu ces contraintes presque obsolètes. On ne peut guère plus parler de distance ; tout est seulement devenu une question de temps plus ou moins long, mais jamais hors norme.

 globe trotteurs
7-Quel est le petit plaisir quotidien qui vous charme chaque jour ?

C’est celui de savoir que tout peut arriver dans la journée, que l’insolite peut se trouver au coin de la rue. Et si l’on est dans un espace qui le permet, c’est d’assister à l’émerveillement d’un coucher de soleil sans cesse renouvelé.

8-Quel est votre lieu préféré en France ou ailleurs ? Et pourquoi ?

En France, il y a trois régions que j’aime surtout : le Midi, les Alpes et le Val de Loire.

En Thaïlande, c’est Bangkok – ville fascinante quand on la connaît bien – et des lieux inconnus des touristes : “la Suisse de l’Isan”; “la Nouvelle Zélande de Thaïlande”, des îles paradisiaques, la Vallée de Paï ou le lever de soleil magique au Phu Chi Fa dans le nord.

9-Quel conseil donneriez-vous à des Seniors désireux de voyager ?

 Pour ceux qui sont peu habitués de voyager, c’est d’oublier les préjugés et de vaincre la peur de l’a priori. Il faut essayer à tout prix de quitter sa carapace du quotidien et être prêt à surmonter un inconfort qui restera toujours momentané.

 Pour ceux, qui sont déjà partis, ce serait de faire le pas qui coûte à chaque départ et à se laisser porter par la découverte et l’aventure. Le plus dur, c’est le premier pas.

10- Quelle question auriez-vous aimé vous voir poser et sa réponse ?

le Voyage n’est-il- pas une sorte de drogue ?

La réponse, étant bien sûr que si ! Sachant toutefois que c’est une drogue douce et qu’elle est une source intarissable de connaissances indélébiles.

11-Un commentaire pour conclure (forcément optimiste vu le nom de l’interview ?)

 La retraite est le meilleur moment du voyage dans une vie. Car on peut choisir où et quand on veut partir, au meilleur prix, hors saison. On peut décider que l’hiver n’existe plus pour aller retrouver l’été sur d’autres rives de la planète.

Christian Sorand, Bangkok, Thaïlande  

globe trotteurs
Merci à Christian pour ses réponses. En voilà un globe trotteur ! Si vous désirez relire l’interview de Françoise, ne vous gênez pas. La prochaine fois, ce sera Christian qui nous parlera de sa vision du voyage.
Alors, avez-vous apprécié cette interview ? D’accord avec Christian ? Intéressé(e) pour répondre vous aussi ? Contactez-nous !

N’hésitez pas à laisser vos commentaires, vos remarques pour améliorer nos articles, ce que vous avez aimé ou moins aimé. Nous répondrons à chaque personne.

Nota Bene : toutes les photos illustrant les interview sont de Senior (mon globe trotteur préféré) et restent sa propriété exclusive.

smiley

Pensez à cliquer sur “J’aime”, à nous suivre sur Facebook, Twitter et Google+

et à partager l’article si vous l’avez apprécié.

Ce petit geste est gratuit pour vous et gratifiant pour nous.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :