Hébergement : comment réduire la facture en voyage

Nous allons vous présenter nos astuces acquises au fil des voyages dans différents domaines, que ce soit pour les hébergement comme cette semaine ou les transports lors d’un prochain article.

Spécial hébergement : se loger pas cher en voyage

Dans les questions qui nous sont posées, revient souvent celle des finances. Être retraité ne veut pas dire rouler sur l’or. On peut vouloir voyager longtemps et s’offrir des extras. Donc, l’argent étant le nerf de la guerre, comment faire pour ne pas exploser son budget voyages dès les premiers jours ?

hébergement économique

hébergement

Un des postes les plus élevés reste le logement. En effet, tous les soirs nous souhaitons dormir. Après, chacun a son idée du confort minimal. Pour certains, un coin où poser sa toile de tente suffit voire s’enrouler dans une rudimentaire couverture. D’autres se contentent d’un simple siège de voiture. Chacun ses critères. Pour moi, c’est une chambre individuelle avec un vrai matelas et une douche à disposition.

La semaine dernière, j’ai partagé avec vous mon astuce logement préférée, le house sitting ou garde de maison et/ou d’animaux. Mais il y en a bien d’autres et aujourd’hui, je vous révèle toutes mes astuces hébergements.

1-Le moins cher

Le couchsurfing :

Totalement gratuit, vous êtes logé chez et par un local contre… rien, un peu de bonne humeur. Mon bémol : certains utilisent ce site comme un site de rencontres. Alors, autant je ne juge pas les actes entre adultes consentants, autant je renâcle dans une situation « piégeante ». Donc, lisez les avis d’autres personnes et faites-vous votre opinion.

Le site de référence : www.couchsurfing.org

L’échange de maisons :

Nul besoin d’être propriétaire pour échanger votre domicile. A vous les délices de Capoue ou de New York sans débourser un sou pour vous loger. Ne croyez pas que seuls les parisiens ont leur chance. Quelque soit votre lieu de résidence, vous pouvez trouver un étranger curieux de découvrir la vie à la française.

Quelques sites : https://www.echangedemaison.com

https://www.trocmaison.com/fr

https://www.guesttoguest.fr/fr/

La garde d’animaux et/ou de maisons :

J’ai développé ce point dans un article précédent. Donc, je ne vous ferai pas l’injure de tout redévelopper. Si vous êtes intéressé, cliquez ici.

 

 

2-Argent ou échange de nuits

Un nouveau venu entre Airbnb et Couchsurfing propose d’échanger des nuits ou de gagner de l’argent. Vous hébergez et vous pouvez être hébergé sans frais grâce à la cagnotte que vous constituez ainsi : https://www.nightswapping.com/fr-fr/

Giethoorn house

3-En camping :

Vous n’avez même pas obligatoirement besoin de trainer votre toile de tente sur vos frêles épaules. De nombreux campings proposent des toiles de tente déjà installées, des bungalows, voire des mobil-homes. A vous de choisir le niveau de confort souhaité. Et ne croyez pas que vous deviez louer à la semaine. La nuitée est souvent disponible.

Quelques sites en plus des sites hoteliers au paragraphe 8 :

www.campingo.com (monde entier)

www.eurocampings.co.uk (Europe)

 

4-En auberge de jeunesse

Absolument pas réservé aux moins de 30 ans, cette solution présente plusieurs avantages : le prix, l’emplacement des hébergements souvent en centre-ville et la rencontre avec d’autres voyageurs, le partage de bons plans, etc. Sachez que certaines proposent quelques chambres doubles avec ou le plus souvent sans salle de bain privative. Vous pourrez aussi utiliser la cuisine commune pour vous mitonner des petits plats. Les sites listés dans la catégorie hôtels (8) répertorient également les logements en dortoirs. Certaines auberges réclament une adhésion annuelle, d’autres non. En plus des sites hôteliers classiques, vous avez :

https://www.hihostels.com/fr

https://www.aubergesdejeunesse.com/

https://www.french.hostelworld.com/Auberges-de-Jeunesse

https://fr.hostelbookers.com/

 

5-Airbnb

Le plus connu des sites de location entre particuliers. Difficile de faire moins cher si vous choisissez une chambre partagée. Oui, vous pouvez partager la même chambre que votre hôte. La notion d’espace varie d’un pays à l’autre : de belles surprises nous ont attendues en Nouvelle-Zélande où la chambre privée chez l’habitant s’est souvent confondue avec un studio avec toute ses fonctionnalités, véritable logement à part entière et indépendant.

Sinon, le gros avantage selon moi est de pouvoir louer un logement complet quand on rêve de repos, de tranquillité et de confort. Ah, dormir dans un vrai grand lit, se doucher dans sa propre salle de bain et trainer en petite culotte toute la journée. Oui, c’est du vécu ! Avec ce lien, vous pouvez gagner 25 euros lors de votre première réservation.

Donc, notez le lieu où vous souhaitez séjourner, vos critères de logement, de confort et de prix et c’est bon.

Sur le même modèle, vous avez aussi : https://www.housetrip.fr

6-Dormir-pas-cher

Pas encore testé. Propose des chambres pour la somme maximum de 25 euros. Fonctionne pour l’instant uniquement sur la France et outremer.

7-Voyager en travaillant

Non, je ne vous propose pas d’aller dans une mine de diamants comme les 7 nains de Blanche Neige. Il s’agit simplement d’un échange de bons procédés. Vous travaillez quelques heures (de 4 à 8) dans une ferme bio en échange du gite gîte et du couvert. Vérifiez le temps libre qu’il vous restera pour visiter la région. C’est toutefois un excellent moyen de vivre local sans débourser d’argent. Je n’ai pas encore testé mais je l’envisage pour assouvir mes envies de bergère refoulée. A moi les balades avec les chèvres dans la campagne. Attention à éviter les logeurs peu scupuleux qui imaginent des bras corvéables à merci. Vous ne devez pas fournir autant de travail qu’un travailleur salarié et bénéficier de vrai temps libre. Ceci est un échange de services mais de l’esclavagisme déguisé.

Plusieurs sites :

En France www.wwoof.fr

Ailleurs www.wwoofindependents.org

http://www.helpx.net/  ce site ne se réduit pas aux fermes bio. Les offres sont bien plus larges.

 

8-En hôtel

Selon les pays, loger à l’hôtel peut ne pas être ruineux. Je pense bien sûr aux motels dans les pays anglosaxons, aux chaines hôtelières petit budget et bien sûr aux moteurs de recherche. Si vous acceptez le risque de devoir dormir dans votre véhicule, les logements en dernière minute sont imbattables. Sur booking.com, vous pouvez économiser 15 euros avec ce lien.

Mes sites préférés :

booking.com

Expedia.fr

Hotels.com

 

N’hésitez pas à les comparer pour choisir l’hébergement vous convenant le mieux au meilleur prix.

 

Conclusion provisoire

Je n’ai pas parlé des campings cars ou de vans qui nécessitent un budget conséquent, que ce soit à l’achat et/ou l’aménagement ou à la location bien qu’ils permettent des économies substantielles et une certaine liberté de mouvement. Il y a selon moi bien trop de restrictions à l’installation d’un camping-car pour la nuit.

Plus que d’économies à proprement parler, il s’agit d’un mode de vie différent que je ne connais pas encore. Mon appétence tant pour les villes réceptacles de culture que pour les lieux sauvages ouvrant parfois à des routes difficiles ou encore un certain confort ne m’a pas orientée vers ce type d’hébergement. Et je connais trop mon côté désordonné (doux euphémisme) pour le tenter.

Quels modes d’hébergement avez-vous déjà testé ? lesquels vous tentent ? et quels sont ceux qui vous n’essaierez jamais ? Lesquels ai-je oublié ?

 

8 comments

  • J’ai déjà fait tout ça sauf le couch surfing 🙂

    Répondre
  • Coucou,

    Alors je ne suis jamais parti en vadrouille bien loin, ailleurs qu’en Europe et la plupart du temps c’était dans de petits hôtels.
    Malgré tout, j’aime bien le système Airbnb ça permets de trouver des logements complets et ça c’est top !
    Le van aussi j’adore, mais je ne voyage pas assez pour ça !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    Répondre
    • L’Europe est déjà un bien joli terrain de jeux selon moi. Le van se trouve en location un peu partout dans le monde, même en France mais le prix peut en rebuter certains.

      Répondre
  • Martine Scalbert

    Pour notre part nous adorons le couchsurfing. De belles rencontres à chaque fois . L’année prochaine nous tentons l’échange de maison !

    Répondre
  • ANNE MARIE GOUGEROT

    Nous avons fait l’île du sud de la Nouvelle Zélande en campervan :j’attends impatiemment l’île du nord
    L’année précédente nous avions fait toute la région de Melbourne à partir de Sydney :c’est une réelle liberté
    car pas de notion de réservation planifiée
    Nous louons longtemps à l avance pour avoir des prix avantageux;nous prenons le plus petit campervan;ainsi il est peu large et plus
    facile à conduire sur certaines routes de montagne ou presqu’île;sans douche,sans toilette (épouvantable à nettoyer tt ça)
    Les campings st tjrs d une propreté extrême;nous privilégeons de faire notre cuisine ds les cuisine équipée des campings
    et le frigo nous permet d avoir un choix de pique nique agréable;petite sieste avant de reprendre la route…
    Nous avons été très étonné par le confort de la couchette;nous qui sommes dans le luxe d un lit électrique à la maison…même pas mal au dos!!!

    Répondre
    • Merci pour votre réponse. C’est un sujet que je ne maitrise pas par manque d’expérience. Votre commentaire me donne envie de le tester lors de prochaines vacances. N’avez-vous jamais ressenti désagréablement les restrictions de stationnement pour visiter les villes. j’ai cru comprendre que vous les choisissiez sans douche ni WC. Vous dormez donc dans les campings ? je n’avais jamais envisagé le camping-car sous cet angle. Merci vraiment pour votre commentaire.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte