Le jour où la guerre s’arrêta, livre du vendredi

Le livre du vendredi

car, le vendredi, on lit !

lecture

 

Ce vendredi, je vous propose un autre roman, un autre style, une autre découverte :

Le jour où la guerre s’arrêta de Pierre Bordage

livre du vendredi

Après la première critique portant sur “La fin du monde a du retard”, je vous présente aujourd’hui un roman de Pierre Bordage, auteur prolifique spécialisé en science-fiction, aliant l’imagination, la réflexion et le questionnement  dans chacun de ses livres.

 

Trame du roman :

Un enfant se réveille, nu et amnésique quelque part sur la Terre. Plein d’empathie pour l’humanité, mais totalement ignorant de ce monde, de ses réalités, de ses croyances et de ses codes, comme un nouveau petit Prince perdu dans notre présent, il parcourt  la Terre à la recherche de la personne capable de lui restituer sa mémoire.

Partout, d’un continent à l’autre, d’une croyance à une autre, il s’étonne de notre capacité à nous rendre malheureux.

Et la violence, qu’elle soit à travers les guerres, les viols ou autres cruautés, détruit l’humanité.

L’enfant propose aux armes de se taire et il obtient une trêve de sept jours pour l’Humanité…

 

Critique :

Ce roman porte un regard critique et bienveillant sur les humains, sur notre capacité à nier notre part de responsabilité dans notre vie.

A travers le regard de cet enfant “neuf”, nous redécouvrons le monde tel qu’il est.  Ce roman bouscule les idées préconçues, tel un “Petit Prince” des temps modernes. Les solutions pour une Terre apaisée sont complexes et peu évidentes à mettre en place.

Ce livre ouvre à une réflexion profonde sur nous-mêmes, qui nous sommes, ce à quoi nous aspirons et ce que nous supportons, par habitude, lacheté ou facilité.

J’aime l’idée que nous sommes partie prenante de notre destin.

Et ce roman doux et amer, facile à lire, reste dans notre inconscient et enrichit nos réflexions.

C’est le premier ouvrage de cet auteur que je lis.

Je ne suis pas vraiment branchée science-fiction, plutot héroïque-fantaisie.

 

Un vrai livre du vendredi !

 

Du même auteur , découvrez ses autres romans, classés science-fiction :

  • Absalon
  • les Aigles d’Orient
  • L’ange de l’abîme
  • L’ange de fer
  • Asmine d’Alba
  • Atlantis, les fils du rayon d’or
  • Au nom du père
  • Ceux qui osent
  • Ceux qui rêvent
  • Ceux qui sauront
  • Les chemins de Damas
  • Les chemins du secret
  • Le chêne vénérable
  • Le choeur du Vent
  • Chroniques des ombres
  • Le cinquième ange
  • La citadelle Hyponéros
  • Le dernier jugement
  • Dernières nouvelles de la Terre
  • les derniers hommes
  • Les douze tribus
  • Le dragon aux plumes de sang
  • L’enfant à la main d’homme
  • L’enjomineur 1792-1793-1794
  • L’évangile du serpent
  • Exquise planète
  • Les fables de l’humour
  • Le feu de Dieu
  • Les feux de Tarphagène
  • Frère Elthor
  • Frère Ewen
  • Frère Kalkin
  • Graine d’immortels
  • Le grand fleuve-temps
  • Les guerriers du silence (trilogie)
  • Kaena, la prophétie
  • Les légions de l’Apocalypse
  • Lucifal
  • Lune froide
  • Ma main à couper
  • Les maitres sonneurs
  • Mission m’Other
  • Le monde des franges
  • Nouvelle vie
  • Nuits-lumière
  • Orchéron
  • Le peuple de l’eau
  • Les portes de Babûlon
  • Les portes d’Occident
  • Porteurs d’âmes
  • Qui-vient-du-bruit
  • Rohel I II III
  • Saphyr d’Antiter
  • Soeur Onden
  • Soeur Ynolde
  • Terra Mater
  • Terre intérieure
  • Wang

Si vous connaissiez déjà cet auteur et qu’un ou plusieurs de ses romans vous a enchanté,

pensez à le noter dans les commentaires.

Merci !

 

Sur ce, à vendredi prochain pour une nouvelle critique littéraire !

Bonne découverte, bonne immersionlivre du vendrediet bonne lecture !

 Pensez à cliquez sur j’aime, à nous suivre sur Facebook, Google+ et Twitter

et à partager si vous avez apprécié l’article.

 

« Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe.  »

 Jules Renard

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :