Particularités ligériennes

J’ai, comme tout le monde ou presque, repris le chemin de la rentrée et accessoirement de mes blogs. Oui, j’ai fait une coupure des réseaux sociaux de deux mois pour me consacrer à la lecture entre autres. Là, je retourne au charbon. Et comme j’ai envie que la rentrée soit légère pour vous aussi, je vous propose quelques anecdotes et particularités tirées de nos départements français.

Certaines m’ont été soufflées par ce livre : la France géographie curieuse et insolite des Éditions Ouest France.

Aujourd’hui, parlons de la Loire. Oui, je l’ai déjà évoquée maintes fois dans ce blog. Mais ce département ayant eu l’heur de me voir naître, il me parait logique de commencer par lui.

Bases :

Carte de France des départements

Saviez-vous que :

Situé à quelques Kilomètres de Lyon, la capitale des Gaules, ce département appartient maintenant à la région Auvergne Rhône Alpes. Oui, ma carte date un peu.

Saint Chamond

Berceau d’Alain Prost illustre coureur automobile, cette ville était connue dans l’Antiquité comme le point de départ de l’aqueduc du Gier qui alimentait Lyon ou (Lugdunum pour les fidèles d’Astérix). Sur plus de 80 km, les eaux du Gier étaient acheminées vers la capitale des Gaules. Il a même été retrouvé en 1887 une pierre de grès avec une inscription latine. En français actuel, elle signifie «  sur ordre de l’empereur César Trajan Hadrien Auguste, personne n’a le droit de labourer, de semer ou de planter dans l’espace de terrain destiné à la protection de l’aqueduc. » je crois qu’au vu de la ville actuelle, cet ordre n’est plus d’actualité.

Aqueduc du Gier

Roanne

Elle aurait pu – elle aurait dû s’enorgueillir d’une reconnaissance internationale grâce aux tissus fabriqués dans cette ville. En effet, c’est bien dans les monts du Lyonnais et plus précisément à Roanne que fut fabriqué le tissu  Vichy. Le tisseur roannais qui l’a créé a préféré au nom de sa ville le nom d’une station thermale connue plus tard pour d’autres faits. Et voilà comment on rate son quart d’heure de gloire cher à Andy Warhol et comment Brigitte Bardot ne fut pas connue pour sa petite robe en Roanne mais en Vichy.

Tissu Vichy

Saint Etienne

Verte bien avant la prise de conscience écologique grâce à son équipe de football (OK, pendant mon adolescence mais tout de même) a le privilège d’être relié par TGV direct à la capitale française. On a dit que c’est à la demande d’un ministre de l’époque, Michel Durafour que cette liaison fut instaurée, la deuxième après celle reliant Lyon à Paris. Mais l’histoire du lien entre Saint Étienne et le train a débuté bien avant. En 1824, « la Compagnie de chemin de fer de Saint Étienne à la Loire » a commencé à exploiter la première ligne ferroviaire française. OK, elle ne mesurait que 20 kilomètres et n’était consacrée qu’aux transports de marchandises pour l’extraction de charbon. Et c’est aussi ici que la première ligne ferroviaire fut électrifiée en 1893, toujours pour l’exploitation houillère.

Le Col de la République reliant Saint Étienne et Bourg Argental a été nommé ainsi en référence à une secte éphémère fondée en 1794 dans un hameau voisin dont le nom était La République de Jésus-Christ. Si la secte a disparu, le nom est resté.

Si vous êtes sportif, une course cycliste existe depuis 1922. Sachez toutefois que le nom de Col n’est pas usurpé.

Depuis St Étienne, préparez-vous à 17 km à 3.48 % et un dénivelé de 644 mètres.

Depuis Bourg Argental, 12 km à 5.2% avec un dénivelé de 626 mètres. Faîtes chauffer vos mollets.

Firminy

Ses quelques 16 000  habitants ne s’appellent pas des firmininois, des firminais ou autres appellations paraissant couler de source.  

Non, si vous vivez à Firminy, vous êtes un appelou. J’en ai longtemps cherché la raison. Quel pouvait être le lien entre Firminy et appelou ?

Au début du XVIIème siècle, Firminy développe l’artisanat du clou, indispensable dans une région marquée par le travail du fer. Au XIXème siècle, les cloutiers portaient un tablier en peau, appelé la « basane » ou la « pelou » en patois. Ceux qui la portaient étaient ainsi surnommés les Appelous.

Feurs

Elle a été le premier chef-lieu du département de la Loire avant d’être détrônée par Montbrison et ensuite par Saint Etienne. Bref, les politiques de l’époque sont partis du centre du département pour naviguer au sud et finir par s’installer à Saint Etienne. Mais Feurs peut toujours s’enorgueillir d’avoir influencé le nom des monts du Forez. Eh oui.

Vallée du Forez

Conclusion provisoire

Voici le premier article d’une longue série (si je m’en tiens à un article par département).  Si vous avez des anecdotes insolites, amusantes à partager sur un lieu situé dans le département de la Loire, pensez à les ajouter en commentaires. La semaine prochaine, je vous parlerai d’un autre département. Lequel ? Vous verrez bien !

PS : en préparant cet article, j’ai appris que les habitants du département de la Loire s’appelaient des Ligériens. D’où le titre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com