Saint Tropez et son golfe : de Ramatuelle aux Gendarmes

A peine quitté le calme et la sérénité de l’île naturiste du Levant (snif !), nous fonçons vers notre destination suivante, le golfe de Saint Tropez. N’ayez crainte, Senior respecte scru-pu-leu-se-ment les limitations de vitesse (ce qui m’agace parfois mais chut !).

Do you do you Saint Tropez ou rencontre avec un mythe

Saint Tropez

Soirée

Nous prenons nos quartiers pour la nuit dans le village de vacances Reverdi, sur les hauteurs de Cogolin. Il se trouve au cœur d’une pinède,  possède une belle piscine (dont nous n’aurons pas le temps de profiter) et nous accueille le temps d’une nuit. Les chambres sont bien conçues. La notre pourrait loger 6 personnes grâce aux quatre lits superposés de la pièce voisine.

Le repas en buffet est copieux et très varié. Et je me régale avec de grosses parts de tarte au citron meringué, un de mes péchés. Puis, comme souvent ici, une animation est proposée en soirée, plus amusante qu’attendue. D’où la nécessité de ne jamais rester sur ses préjugés.

Puis excellent sommeil, toujours un peu trop court. Je suis une véritable marmotte contrariée.

Journée

Le petit déjeuner aussi  généreux que le repas de la veille est un régal et contribue à éclaircir son cerveau embrumé (et à éloigner mon mal de tête). Nous croisons des résidents qui, à cette heure excessivement matinale pour moi (8h à peine !), qui s’en vont soit en randonnée, soit se dirigent vers les courts de tennis pour une partie endiablée. Quelle énergie ! Si vous rêvez de vacances actives, c’est ici qu’il vous faut venir.

Les Deuch’moiselles

Première activité de la journée, nous allons nous promener en deux chevaux, voiture de collection cristallisant nos souvenirs réels ou de fiction. Comment ne pas penser à ma danse dans celle de mon frère, la musique à fond et nous balançant dans les virages ? Comment ne pas évoquer la bonne sœur de De Funès ?

Les propriétaires sont des passionnés et ils en sont passionnants. Ils ont réparé eux-mêmes les véhicules qu’ils proposent à la location, deux-chevaux et méhari. Nous profitons du confort arrière de la James Bond Deuch. Cette voiture est magique. Un peu comme à Paris, elle attire les regards et multiplie les sourires. Quelle chance nous avons.

Le plaisir de rouler dans une voiture sous équipée et qui a tant de chose que les autres n’ont pas comme :

  • Une sympathie inépuisable
  • La simplicité et l’endurance d’un parapluie sur quatre roues
  • Une vraie conduite qui se fait à l’oreille
  • Un véhicule qui ne coupe pas de la réalité des dangers de la vitesse dans un confinement coupable.
  • Et au moins on n’a pas l’air d’un C… quand on roule à 30 en centre-ville.

    James se gare n’importe où. Même pas peur !

1ère  pause

Premier arrêt pour visiter le village de Ramatuelle que je ne connaissais que de nom. Il est incroyablement mignon, précieux. Il incite à tout photographier tout en écoutant les renseignements fournis par notre guide du moment.  Petit mais vraiment très beau. Une pièce unique qui a su garder une âme en dépit de la pression touristique. Déjà en retard dans le programme, nous repartons en ré-enfourchant notre James Bond Deuch.

2ème pause

Les moulins de Paillas se visitent et le cadre est incroyablement romantique. Mais je crains que les vedettes soient les deux chevaux et non le moulin tant elles sont photographiées par les touristes de passage. Je reconnais que deux chevaux et vieux moulins cadrent excellemment.

 

3ème pause

A nous le village de Gassin. Décidément fâchés avec le planning, nous ne pourrons y séjourner qu’un très court instant, à mon grand regret. Nous y profitons cependant d’un joli panorama et d’explications intéressantes sur la région. Je me promets déjà de revenir dans la région pour en affiner la connaissance.

4ème pause

Qui s’imagine qu’un blog trip est un long fleuve tranquille ? Il s’apparente plus à des rapides où il est indispensable de sauter de rocher en rocher. Nous rendons à regret les véhicules à leurs propriétaires et reprenons les nôtres pour nous rendre sur le port de Cogolin

5ème pause

Nous grimpons sur le maxi catamaran Anne Cazeneuve pour une balade dans le golfe de Saint Tropez et un barbecue dans la baie. Cette activité est ma préférée en ex-æquo avec les Deuch’moiselles sur cette journée. Les vues sur les villes sont un régal, le vent glisse sur nous et le soleil a décidé de nous gâter. Le repas est excellent, surtout la tarte tropézienne qui donne lieu à une séance de photos mémorable.

Cette activité à laquelle je n’aurai pas spontanément pensée est un régal et je la conseille à tous ceux qui en ont la possibilité. Nous en sommes revenus ravis, tant par les sensations corporelles ressenties, le bien être induit par la navigation que par les vues superbes sur les villes du golfe tropézien. La présence du Mistral n’a en rien entache le sentiment de parfaite sécurité. Elle m’a même donné envie de repartir en croisière en catamaran. Même le retour au port se fait dans l’agrément. Et si le vent forcit, la risée sur la mer n’en est que plus photogénique.

6ème pause

A nous Saint-Tropez ! Quand on évoque cette ville, on pense obligatoirement BB et la Madrague, les Yachts de milliardaires et les jeux de pétanque sans oublier les plus célèbres des gendarmes.

Musée de la gendarmerie et du cinéma

Depuis moins d’un an, un musée consacré à la série des gendarmes de Saint Tropez a ouvert ses portes place Blanqui. Il propose également des expositions temporaires. Et c’est tout naturellement que la première est dédiée à Brigitte Bardot qui fit beaucoup dans l’attrait de ce village de pécheurs.

Pour l’occasion, je vous propose de gagner un très beau livre sur Brigitte Bardot. Je vous en parlerai mieux en fin d’article.

J’ai adoré la partie Gendarmes de Saint Tropez. Un jeu interactif interroge sur vos connaissances gendarmesques et je l’ai fièrement réussi, aidé je l’avoue, par un gendarme en pèlerinage (n’est-ce pas Nicolas ?). Une statue grandeur nature de De Funès vous attend. Comment résister à la photo ?

Beaucoup d’autres animations sont proposées ainsi que des extraits de films, des interviews sur les métiers du cinéma. Ce musée est instructif et amusant. Et je me suis rendue compte que je n’avais pas vu deux des opus des Gendarmes. A réparer dès que possible. Prévoyez du temps pour pouvoir vraiment tout tester, lire et regarder. Connaissiez-vous l’existence d’un scénario écrit par De Funès ? Je ne vous en dis pas plus.

 

La Guêpe Mobile

Aucun lien avec le paragraphe au-dessus. Non, ce n’est pas le titre d’un gendarme de Saint Tropez quoique je pense qu’il aurait pu convenir. La Guêpe Mobile propose à la location comme à la vente des deux roues électriques. Vous pouvez tester une mobylette, un speed bike et un gyropode style segway. Les casques sont fournis. Courageusement, je me suis sacrifié et ai laissé la visite locale à Senior. Voici ce qu’il en a pensé.

Cette mobylette a une dégaine rétro particulièrement réussie servie par une motricité de bonne tonicité et totalement silencieuse. Sa rapide prise en main en a fait un moyen de déplacement idéal et attachant pour la découverte sans effort tant des hauteurs que de la ville même pour tant facilement saturée par l’affluence touristique.

Pendant ce temps, je me suis baladée avec d’autres blogueuses et Sarah de l’office du tourisme du golfe dans les rues de St Tropez. Certaines ont craqué sur la dégustation d’une glace réputée la meilleure de la ville.

Les ruelles de la vieille ville méritent le détour quand les touristes ne les envahissent pas. Beaucoup de magasins de luxe ont chassé les artisans locaux sur la périphérie. Un peu dommage de retrouver ici ce que l’on voit un peu partout dans le monde.

Un gigantesque parking payant est à l’entrée de la ville. S’il n’économise pas votre portefeuille, il vous évitera de tourner pendant des heures pour trouver une place.

Mon conseil :

Si vous venez à Saint Tropez, après la balade en Deux Chevaux et le catamaran Cazeneuve, privilégiez la visite en Guêpe Mobile et celle du musée de la Gendarmerie. Après, vous pouvez aller trainer sur le port voir de gros bateaux luxueux. Mais vous pouvez en voir plus facilement ailleurs des encore plus somptueux comme à Monaco.

Conclusion provisoire

Fin de notre blog trip marathon. J’ai vraiment apprécié de découvrir des lieux ou activités vers lesquelles je ne me serai pas tournée spontanément. Grace en soit rendue à l’office du tourisme du golfe de St Tropez pour son organisation. Un planning moins serré aurait été appréciable.

Et notre cadeau pour vous

Voici comment gagner un des deux ouvrages spécial Brigitte Bardot mis en jeu. Il vous suffit d’indiquer en commentaire que vous êtes intéressé, de vous abonner à notre newsletter sur ce site et d’aimer la page Facebook si ce n’est pas encore fait avant le 13 novembre minuit. Et c’est parti. Nous préviendrons les deux gagnants dès le 14 novembre. Et bien sûr, l’envoi de ces deux cadeaux est totalement gratuit pour vous puisque nous prenons les frais d’expédition à notre charge.

Français à l'étranger

Merci encore à tous les acteurs ayant permis la réalisation de cette journée comme l’office de tourisme du golfe de Saint Tropez, les Deuch’moiselles, le Maxi catamaran Cazeneuve, la Guêpe Mobile et le Musée de la Gendarmerie et du Cinéma. Bien entendu, ceci n’influe en rien sur la sincérité de nos écrits.

3 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :