Vacansoleil ou retour au camping

Aujourd’hui, je vous emmène dans un lieu plutôt insolite pour moi : au camping. Vacansoleil, organisme de tourisme en France et dans certains pays d’Europe, m’a proposé de tester une semaine dans un de leurs centres, celui situé en Dordogne, près de Périgueux. Ne connaissant pas cette région et curieuse de tester la formule camping, j’ai accepté.

VACANSOLEIL

OU LE CAMPING CHIC

Vacansoleil

Mes antécédents

Je l’avoue, mes dernières tentatives de camping classique se sont terminées en Crête, sur un sol tapissé de cailloux. Le réveil ultra-matinal de mon fils associé à l’inconfort des nuits m’avait fait jurer que « plus jamais ! J’ai passé l’âge ». Comme seuls les imbéciles ne changent jamais d’avis, c’est parti pour une semaine en camping avec Senior. Le nom de ce lieu : « Le camping Le grand Dague » à Atur.

Le Grand dague

Tout d’abord, il faut savoir que ce mode d’hébergement a bien évolué depuis l’enfance de mon rejeton. Ici, nous parlons d’un camping 4 étoiles. Vous pouvez venir avec votre toile de tente, votre caravane ou votre camping-car ou décider de louer un hébergement en semi dur ou en dur. Je m’explique : ici, vous avez le choix entre des tentes toutes équipées, qui ressemblent plus à mes yeux à des chalets aux murs de toile (il y a même une douche spacieuse) et des mobil-homes plus ou moins vastes selon l’étendue de votre famille. Les uns autant que les autres ont l’aspect du neuf et sont de bonne facture.

Sur le terrain dévolu à Vacansoleil, beaucoup d’activés disponibles sont axées enfants et adolescents. Vous trouverez plusieurs piscines, des pataugeoires, un bateau pirate, des toboggans aquatiques et même un espace couvert de jeu pour enfant style Mc Do en plus grand et mieux équipé. Autour des jeux d’eaux, beaucoup de transats sont disposés. Bien sûr, d’autres espaces de jeux classiques pour enfants sont proposés. Et des animations se déroulent quotidiennement, sans doute pour permettre aux parents et grands-parents surmenés de se délasser enfin.

Vous y trouvez aussi une supérette, un restaurant ouvert en soirée, un snack et un bar. Fans de wifi, il est temps de décrocher : le wifi est en supplément et ne fonctionne que près de l’accueil, ce qui permet de reconnaître les accros errant l’âme en peine tout autour. Autant en profiter pour déconnecter du quotidien et oublier son smartphone, tablette et autre ustensile connecté.

Mon ressenti

Comme dit plus haut, je suis une néophyte dans ce domaine. Lors de mes voyages, je choisis souvent les hébergements chez l’habitant, appartement ou maison, ou les logements insolites. Mais vivre pendant 7 jours dans un mobil-home, je n’avais pas encore testé.

Notre lieu de vie est plutôt spacieux mais nous sommes deux quand il est prévu pour 5. Il comporte deux chambres, un WC, une douche, un espace à vivre avec partie cuisine et une vaste terrasse aménagée. Il faut espérer que la météo soit clémente pour éviter de se marcher dessus si vous êtes 5. Mais adolescente avec mes parents, je ne me souviens pas avoir passé plus de temps qu’obligatoire dans la toile de tente familiale, beau temps ou non. Et le chauffage d’appoint est prévu tout comme la climatisation.

Accro au web par goût et par obligation (comment vous narrer nos aventures sinon ?), je n’ai pas apprécié la restriction d’accès au net. Et la musique forte des espaces communs n’aide pas à la concentration ni à la détente. C’est là que je me sens vieille : je n’aime pas écouter à fond des chansons me déplaisant.

Les nuits, sujet important à mon grand âge : les meilleures depuis longtemps. J’ignore pourquoi mais je viens de passer une série de nuits reposantes et relaxées. Absence de wifi ou de stress ?

Nos conseils :

Si comme nous vous êtes néophytes en ce domaine et que vous envisagez de passer vos vacances dans un mobil-home, ne craignez pas le manque de confort. Vous n’en manquerez pas. Par contre, limitez vos bagages. Cet hébergement n’est pas vraiment conçu pour abriter vos nombreux sacs et valises. Ou prévoyez de les laisser partiellement vidés et de les ranger sous les lits où la place ne manque pas. Vous l’avez compris, les rangements sont minimes. Vous disposez de vaisselle, de matériel de cuisine, d’un micro-ondes et d’un frigo-congélateur.

Emmenez produits de ménage (éponge, liquide vaisselle, nettoyant ménager…) mais aussi papier wc et sacs poubelles. Vérifiez si les draps sont prévus et ne négligez pas le linge de toilette.  Pensez également au minimum vital pour les repas.

Le Grand Dague Vacansoleil

Ce camping est situé à 4 kilomètres de Périgueux. La sortie d’autoroute vous dépose tout près (moins de 5 kilomètres). Qui dit Périgueux dit Périgord, une région à découvrir et redécouvrir à l’infini. Comme il y a tant à y voir, je vous prépare plusieurs articles consacrés chacun à une couleur : le Périgord Blanc, le Périgord Noir, le Périgord Vert et le Périgord Pourpre.

L’espace dédié ici aux jeux et animations (piscines, toboggans…) largement proportionné à la taille du camping et en proximité des lieux de services (supérette, restaurant…) donne facilement le sentiment d’autonomie dans cette offre de villégiature. A qui est intéressé pensez à l’emplacement de votre lieu de location, le camping est suffisamment vaste pour proposer une configuration répondant au goût de chacun.

Si l’envie de shopping vous taraudait malgré tout, une Z.A.C ayant les habituelles enseignes de ce type de zone en France vous ouvre ses bras à 6 Km.

A voir à proximité

Si l’envie de s’échapper et de visites faisait jour sachez que vous êtes dans le département où la concentration de « plus beaux villages de France » est la plus grande ainsi que celle des châteaux : 1001. De plus, si vous appréciez la bonne chère et êtes au régime, passez votre chemin, sous peine d’une irrémédiable prise de poids dans la bonne humeur.

Pour ne pas vous laisser choir en attendant la parution du prochain article, je vous livre mes indispensables ici :

  • Lascaux IV : dans le Périgord Noir, une merveille à découvrir et à revoir sans aucune lassitude. Je vous expliquerai pourquoi très bientôt
  • Gouffre de Proumeyssac : situé dans le Périgord Noir également, il est intéressant à voir pour qui aime les grottes et les gouffres.
  • Sarlat La Canéda : petite ville médiévale archi-connue du Périgord Noir, elle mérite le détour pour ses ruelles, entre autres détails.
  • Le château de Hautefort : situé dans le Périgord Blanc
  • La cathédrale St Font à Périgueux également dans le Périgord Blanc évoque pour moi Florence. Je vous détaillerai pourquoi.

 

Conclusion

A partir de ce jour, je pense inclure les centres d’hébergement de tourisme dans mes recherches en voyage. Le prix est raisonnable pour la qualité des services proposés. J’ignore si tous les campings se valent mais Vacansoleil me semble une bonne alternative à mes habituels choix de résidence et peut me permettre de diminuer le coût de la partie « nuits ».

Et vous, avez-vous déjà testé les campings hauts de gamme ? Qu’en avez-vous pensé ? Comment les choisissez-vous ? Commentez et je vous répondrai. Promis.

 

Et très bientôt, nos prochains articles sur le Périgord.

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :