Villa casa Blanca à  Lamalou les Bains : repos et bonne humeur garantis

Après avoir arpenté le Périgord de tous les couleurs sous tous ses aspects tout en logeant dans un mobile-home, victime d’un gros coup de barre, la proposition de Villa Casa Blanca à Lamalou les Bains a été bienvenue.

Lamalou, c’est où ?Lamalou Les Bains

 

Lamalou les Bains est une petite ville de l’Hérault, située en pleine campagne, au calme, à 80 kms au nord de Montpellier. Connue en tant que ville thermale, elle accueille moult curistes chaque année et dans les rues fleurissent les panneaux : « à louer pour curistes ». Autant dire que l’offre d’hébergement est florissante et nous nous sommes arrêtés à la Villa Casa Blanca avec plus de plaisir qu’anticipé.

Villa casa blanca :

Villa Casa Blanca

Vous recherchez l’esprit “pension de famille” tant décrié ? Ne cherchez plus. A dire vrai, j’ai été surprise d’apprécier autant notre court séjour. Bénéficiant d’un appartement totalement équipé, avec linge de toilette et de lit, nous n’avons eu qu’à déposer nos bagages et profiter. Qui dit pension de famille dit repas. La formule se décline en demi-pension ou pension complète. Nous avions opté pour la pension complète. Le petit déjeuner, copieux et varié prédisait un repas délectable. Et c’est le cas. Les ingrédients sont simples et frais. Quant aux plats, ils sont très bien exécutés. Il reste agréable de s’apercevoir que la simple cuisine à la française n’a rien à envier au dictât de la gastronomie actuelle voire même y être préférée. Ne pas avoir à faire les courses, ni la cuisine, ni même la vaisselle, quel plaisir !

Il est aussi possible de manger seul dans son appartement ou en compagnie d’autres en terrasse quand le temps le permet et l’envie également. C’est un point surprenant. Chacun des convives s’accordait à reconnaître le plaisir d’être en compagnie quand c’était souhaité et seul quand il en éprouvait le besoin. J’ai apprécié d’échanger avec les autres personnes présentes tout comme Senior a adoré vadrouiller à son rythme dans la ville. Tout est fait ici pour un repos optimal.

Lamalou les Bains

Le personnel de l’Office du Tourisme est accueillant, serviable et efficace. J’en suis repartie avec des réponses à mes questions et de la documentation à foison. Ainsi, je peux vous expliquer que faire et que voir ici.

Petit point supplémentaire : Ici, comme dans toute ville thermale (et Lamalou ne déroge pas à la règle) les pâtisseries sont excellentes.

Point GPS : tous les GPS adorent faire arriver les visiteurs par le contour du lac de Salagou, sympathique certes mais qui obligent à emprunter des routes très pittoresques et très étroites. Et on se demande sur le trajet comment font les locaux pour se déplacer. Facile : ils empruntent une autre route !

Que voir :

 

A l’Est

  • Bédarieux, sa ville et son musée
  • Boussagues et son château du XIV siècle
  • Cirque de Mouzzère pour son important chaos de roches dolomitiques ruiniformes
  • Château de Cassan , ancien prieuré royal des XII et XVII siècle

Au Sud

  • Roquebrun pour son jardin méditerranéen
  • Servian pour son jardin élu le préféré des français .
  • Ensérune pour son oppidum pré-romain

A l’ouest

  • Gorges de Colombières
  • St Martin de l’Arçon
  • Gorges d’Héric
  • Olargues pour son vieux village

Au nord

  • Saint Gervais sur Mare pour son église des pénitents du XVII siècle
  • Fagairolles pour son écomusée
  • La Couvertoirade pour son village fortifié

Et je ne parle que des sites les plus proches.

QUE FAIRE

Qui dit ville thermale dit SPA et Casino. Soyez prudents, limitez la somme que vous êtes prêt à perdre, pas un euro de plus.

La voie verte du haut Languedoc, longue de 82 kms, passe à Lamalou les Bains. Le chemin de Compostelle par Arles passe par ici. Enfin, les randonnées sont reines avec le massif du Caroux. Inutile de préciser que si vous souhaitez des vacances sportives, vous avez bien choisi votre lieu d’hébergement. Bien sûr, vous trouverez à proximité de l’accrobranche et autres douceurs.

Mon Bilan

Je n’aurai pas pensé me poser à Lamalou et apprécier ce séjour, voire le trouver trop court et envisager, pourquoi pas de revenir. C’est pourtant le cas. Si je reviens, ce sera de préférence en logeant dans la villa casa Blanca en demi-pension (Senior trouve qu’on mange trop souvent sinon comment conserverait-il sa taille de guêpe ?) et en explorant les environs, à pied en vélo et en voiture.

Un point en plus : sont à disposition livres, jeux et même foultitude de DVD…

 

Et vous, connaissez-vous déjà Lamalou Les Bains et surtout la Villa Casa Blanca ? Qu’en avez-vous pensé ? Y retournerez-vous et pourquoi ? Nous, je pense que oui !

 

mots clés ayant permis aux internautes de trouver cet article:

  • grottes de matala histoire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :