Voyager avec son chien : règles à suivre avant le départ ?

voyager avec son chien

Voyager avec son chien ? Vous n’envisagez pas autre chose. Vous vous demandez comment faire ? Je vous l’explique en dessous

Voyager avec son chien

 

incroyable voyage avec des chiensVous avez un animal de compagnie. Vous l’adorez et vous souhaitez partir en vacances avec lui ?

Vous avez renoncé à l’option « Oups, je l’ai oublié dans la rue » ou « Mince, je l’ai baladé dans la foret et je n’ai pas pensé à le détacher de l’arbre où j’avais accroché sa laisse ». Bien.

Non, il ne faut pas compter sur vous pour augmenter les statistiques d’abandons d’animaux (ou de grands parents) avant ou pendant les vacances d’été. Encore moins après, d’ailleurs. La SPA vous dit  : Merci !

Oui, vous partez en vacances et votre compagnon à quatre pattes vous suit. Vous imaginez déjà les longues balades de découverte sur votre lieu de villégiature, les foulées dans le sable chaud ou les courses dans les forêts lointaines.

Pendant l’année, vous êtes très occupés, travail, amis, enfants, vie perso, et il vous reste peu de temps à consacrer à votre chien et à vous en occuper comme vous l’aimeriez. Vous allez vous rattraper. Peut-être même allez-vous en faire un chien globetrotter ?

Pour voyager tranquille, un seul mot d’ordre : an-ti-ci-per !

croco malaisie

 

Respectez ces règles

  • Votre chien doit être propre,
  • Il obéit aux ordres,
  • Il est sociable et habitué à des contacts fréquents avec des humains ou des animaux,
  • Il n’est pas agressif,
  • Il est en bonne santé physique et psychique,
  • Dans la vie quotidienne, il peut rester seul chez vous sans hurler à la mort,
  • Il ne mendie pas à table ou au restaurant,
  • Il est heureux de vivre et curieux,
  • Il n’a pas peur des bruits inhabituels,
  • Il peut rester seul un moment, même dans un environnement inconnu,
  • Il s’adapte aux changements de nourriture, de climat et de résidence,
  • Il a l’habitude de voyager en voiture, en bus ou en avion.

 

Et aussi

 

Pour dresser votre chien, et le plus tôt est le mieux, des centres de dressage existent. Renseignez-vous autour de vous pour trouver celui qui vous conviendra et qui conviendra le mieux à votre chien. Vous pouvez aussi vous procurer des livres sur ce sujet ou échanger avec d’autres passionnés sur Internet ou lors des salons canins.

singes au bainSi vous partez avec lui, même en France, vérifiez que ses vaccins sont bien à jour. S’il souffre d’une maladie chronique, pensez à prendre ses médicaments. Le mieux sera de prévoir une visite chez le vétérinaire avant votre départ. Vous pourrez lui demander de vous préparer une petite pharmacie de voyage.

Si vous partez à l’étranger, renseignez-vous pour connaitre avec précision les formalités douanières et la législation sanitaire. Certains pays imposent des quarantaines telles qu’il est préférable de confier votre animal à des proches ou à le faire garder. Les règles très strictes aux frontières en matière d’entrée d’animaux sur leurs territoires démontrent que votre compagnon n’est pas le bienvenu et que les touristes sont préférés seuls (et avec leurs portefeuilles).

Par exemple, si vous pensez partir en Angleterre et que vous êtes français, les formalités sont allégéedepuis le 1er janvier 2012. Test sanguin et la quarantaine disparaissent pour les animaux provenant de l’Union européenne ou d’autres pays parmi les quels les Etats-Unis et l’Australie. Pour d’autres,  tels que le Brésil, l’Inde et l’Afrique du sud, le test sanguin et une quarantaine réduite à trois mois restent obligatoires. Pensez-y : un délai de vingt et un jours entre la vaccination et l’entrée au Royaume-Uni reste indispensable.

Pour vérifier les formalités, suivez ce lien : 

http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F21374.xhtml

Et enfin

A l’étranger, un autre point est à prendre en compte dans vos projets de voyage : le risque de contagion pour votre compagnon dans le pays où vous l’emmenerez. Par exemple, dans certains pays du Sud de l’Europe, il risque d’être confronté à la dirofilariose (ver du cœur) qui se transmet d’un chien à l’autre par les moustiques. Cette maladie entraine souvent la mort !

chien en voyageDonnez-lui régulièrement à boire (pensez au bol) dans les régions chaudes et pensez à le préserver du froid si vous l’entrainez vers des zones polaires.

Sachez vous organiser. Vérifiez quels moyens de transport autorisent le transport des chiens, sous quelles conditions, à quel tarif et sous quel délai.

Contactez les offices de tourisme de la région ou du pays de destination longtemps avant votre départ.

Vérifiez que les hébergements choisis, que ce soit  en auberge de jeunesse, dans une location saisonnière ou  sous une tente dans un camping, acceptent sans restriction, votre ami à poils.

 

Sa trousse à pharmacie 

• Désinfectant et baume apaisant pour les petites plaies,pharmacie
• Collyre en doses unitaires en cas de conjonctivite,
• Anti diarrhéique et anti nauséeux,
• Bandes de gaze élastiques,
• Thermomètre simple,
• Vaseline ou talc pour soigner ses coussinets ( rugueux ou fendillés),
• Un antibiotique à large spectre (demandez à votre véto de préciser son utilisation et sa posologie),
• Une pince à tiques,
• Le traitement habituel de votre chien s’il souffre d’une maladie chronique.

Son sac de voyage 

  • Son repos : panier, couvertures…
  • Pour manger : bol pour l’eau et gamelle pour la nourriture,
  • Son hygiène : brosse, étrille, gant de toilettage, serviettes (que vous utiliserez exclusivement pour votre animal), shampoing,
  • Occupez-le : jouets, os à mâcher…
  • Anticipez: pharmacie spécifique (détaillée au dessus)
  • Pensez aux balades balades : gourde pour l’eau, laisse de rechange, panier pour vélo…

 

cubitus se reposeSur place, dès votre arrivée :

Familiarisez-le avec son nouvel environnement,
• Tenez-le en laisse. Quand il sera acclimaté et s’il vous obéit bien, vous pourrez lui ôter sa laisse.
• Toutes les règles applicables chez vous le sont aussi en vacances,
• Pas d’activités de plein air le premier jour. Laissez-lui le temps de se remettre de la fatigue du voyage. Profitez aussi pour vous reposer.
• Dès que possible, obtenez l’adresse et le numéro de téléphone du vétérinaire le plus proche de votre lieu de résidence.

Pendant votre séjour à l’étranger, vous devrez avoir à portée de main son certificat de bonne santé, son carnet de vaccinations à jour (ou passeport européen) et sa carte de tatouage.

Depuis 2011, le seul moyen d’identification reconnu de votre animal de compagnie est la puce électronique implantée sous la peau. Et le passeport européen reste la seule preuve de sa vaccination antirabique valide. Voyager avec son chien permet d’entretenir sa mémoire.

 

S’il disparait :

Non, je ne souhaite pas vous inquiéter mais vous indiquer la conduite à suivre dans ce cas :

• Ne quittez pas l’endroit d’où il s’est enfui. Appelez-le, sifflez-le pour le faire revenir
• S’il ne revient pas, interrogez les personnes autour de vous,
• Inspectez les environs en l’appelant. Votre chien, désorienté par la nouveauté n’est peut-être pas loin.
• Si vous êtes partis en voiture, retournez à votre véhicule, votre chien vous y attend peut-être.
• Si votre voiture est garée sur un parking, prévenez les passants et les automobilistes.
• Si vous êtes partis à pied, retournez dans votre logement en empruntant le même trajet qu’à l’aller.
• Avertissez la police locale et la réception de votre logement de sa disparition.
• Prévenez les refuges et les fourrières des alentours>.
• Pensez au cabinet vétérinaire le plus proche. En cas d’accident, votre chien peut y être conduit.
• Déposez des annonces chez les commerçants,
• Conservez le contact avec toutes les personnes à qui vous avez signalé la disparition de votre chien.
• S’il est tatoué ou pucé (à faire absolument avant le départ !), téléphonez au fichier central de la Société Canine.

Pour résumer,

1. Vous planifiez vos vacances longtemps à l’avance,chiens de BD

2. Vous connaissez les formalités douanières et sanitaires du pays dans lequel vous vous rendez, vous les avez vérifiées récemment et votre chien est à jour pour tous ses vaccins,

3. Vous avez choisi vos vacances en fonction de vos gouts, vos passions, vos centres d’intérêt mais également des besoins spécifiques de votre animal,

4. Vous partez avec votre compagnon plutôt en moyenne ou basse saison touristique : plus de facilités à le faire accepter par les hébergeurs ou les autres vacanciers,

5. Le jour du départ, si possible, vous évitez les heures d’affluence avec risques de bouchons ou d’attente looonnnngue !

6. Vous établissez la liste des objets indispensables à votre animal.

7. Vous faites suivre la pharmacie de voyage préparée par votre vétérinaire ainsi que les traitements spécifiques qu’il suit en cas de maladie chronique,

8. Bien sûr, vous avez prévu un traitement anti diarrhéique et un anti nauséeux car vous savez que l’excitation du départ peut provoquer des troubles digestifs.

9. Vous avez emporté son jouet fétiche pour l’occuper pendant le trajet et pour le rassurer.

10. Vous avez contracté une assurance spécifique pour lui, que ce soit pour sa santé ou pour les accidents qu’il pourrait causer.

Vous voyez, voyager avec son chien est possible. Anticipez et tout se passera bien.

Et vous, comment préparez-vous vos vacances avec votre compagnon à quatre pattes ?

Quels conseils ai-je omis ?

Qu’ajouteriez-vous pour que cette liste soit complète ?

Les méthodes de garde sont par ici

Ajoutez vos commentaires et je ferai les rectificatifs nécessaires. Merci à vous.

Profitez de vos vacances et faites en sorte qu’elles soient agréables également pour votre compagnon.

Bonne préparation, bonnes vacances et bon voyage

Pensez à liker et à partager. Merci. Pour me récompense de mes effort…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com