Nouvelle Calédonie : les essentiels, voir, bouger, manger

Nouvelle Calédonie

Nouvelle Calédonie : les essentiels

Voir, bouger, manger

Comme vous le savez sans doute, nous avons eu le plaisir et le privilège (on dirait le début d’un discours politique. Ne fuyez pas, il n’en est rien) de vivre pendant huit semaines en Nouvelle Calédonie. Qu’en avons-nous retenu ? Que pouvons-nous vous conseiller de ne pas rater si vous ne pouvez y consacrer qu’une ou deux petites semaines, pour des raisons de budget ou d’emploi du temps ?

Alors, les essentiels de Nouvelle Calédonie, c’est parti et c’est maintenant.

Voir

  • l’Ile des Pins ou le paradis calédonien avec ses eaux cristallines, sa grotte, sa piscine naturelle
  • Le Parc de la Rivière bleue dans le Grand Sud de Nouvelle Calédonie
  • Le centre culturel Tjibaou à voir, à vivre et à ressentir. Ne ratez pas le chemin Kanak.
  • L’aquarium des Lagons pour apprendre à connaître les poissons que vous verrez dans le lagon.
  • Poingam et son relais du bout du monde. Les raisons ? C’est par ici.

centre Djibaou

Bouger

  • Nager, plonger ou chaussez vos palmes, votre masque et votre tuba et à vous le plaisir des fonds marins. Des coraux, des poissons de toutes les formes et toutes les couleurs. Vous ne saurez plus où poser les yeux. un régal dont je ne me lasse pas. Voir plus de poissons ? Bien sûr !
  • Pour les amateurs de marche, à vos chaussures ! Vous n’aurez que l’embarras du choix. Parc des Grandes Fougères, Parc de la rivière bleue… Vérifiez les jours d’ouverture sur place. En cas de risque d’incendie élevé, les parcs sont fermés. Ils le sont également en cas de pluie importante. Surveillez la météo et appelez le parc choisi avant de vous déplacer. J’avoue un faible pour les chutes de la Madeleine, pour l’intérêt didactique de son sentier botanique.
  • Les paysages montagneux de Nouvelle Calédonie : ce n’est pas la vision que l’on a dans la tête avant son arrivée mais après avoir vu les arbres étranges, les paysages semi-désertiques et surtout la chaîne montagneuse du centre de l’île. Cette vision ne vous quittera plus. Regardez notre reportage photos sur les paysages calédoniens.

 

DSC05098

 

Manger

 

  • Marmite et Tire Bouchon à Nouméa : excellent restaurant sur la baie de l’Orphelinat avec un service très agréable. Pensez à réserver ; ce restaurant est souvent plein que ce soit pour le repas de midi ou le soir.
  • Le bougna : plat traditionnel kanak. Nous l’avons dégusté lors de la fête de Bourail. Un régal. A tester lors d’un de vos passages en tribu. Pensez à faire la coutume !
  • Le meilleur des meilleurs : chez Karine et Fabrice ! En plus de rencontrer une personnalité charmante, cultivée, attachante et très intéressante, nous avons découvert une cuisinière hors pair capable de vous servir des spécialités italiennes peu connues ou d’autres plus calédoniennes à tomber par terre. Miam. Notre meilleur souvenir de l’île ! Ou quand le voyage permet de magnifiques rencontres. Et vous pouvez même loger chez elle à Pouembout dans le Nord de la Nouvelle Calédonie. Si, je vous assure !

bougna de Nouvelle Calédonie

Miam le beau bougna traditionnel !

 

Et vous, connaissez-vous la Nouvelle Calédonie 

et les essentiels que nous avons élus ?

Quels sont les vôtres ?

Quelle balade vous a le plus enchanté ?

Quel restau vous fait encore saliver à distance ?

Avez-vous testé la cuisine de Karine ? Pas encore ? Qu’attendez-vous ?

smiley

Pensez à cliquer sur “J’aime”, à nous suivre sur Facebook, Twitter et Google+

et à partager l’article si vous l’avez apprécié.

Ce petit geste est gratuit pour vous et gratifiant pour nous.

One comment

  • Ninou

    Merci beaucoup, vous aussi, vous restez dans notre coeur et j’espère que, comme on se l’est dit, on se verra pour les fêtes de fin d’année.
    Gros bisous.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :