Perth capitale de l’Australie méridionale : que faire, que voir

Perth et ses environs

Qu’y faire et que voir

Après avoir trainé nos bottes en Tasmanie pendant plusieurs semaines, nous sommes partis à la découverte de la côte Ouest de l’Australie. Nous l’avons sillonné vers le bas, vers le haut et au milieu. Cette semaine, nous allons vous emmener visiter Perth et ses environs que nous avons écumé durant plusieurs jours.

 

PERTH

Cette ville nous apparait comme sans âme, sans style. Après notre immersion très nature en Tasmanie, la réalité citadine nous rattrape. Perth existe depuis environ 50 ans, sur un modèle architectural américain aux lignes droites. Pour nous, européens, elle semble manquer d’âme et de corps.  Ce n’est visiblement pas le cas pour la jolie communauté française qui s’y est installée. Une petite ruelle se détache du lot : London Court, qui évoque Londres dans les temps anciens. Evitez d’y acheter quoi que ce soit, les prix y sont très élevés.

Résultat de recherche d'images pour "perth"

Si la ville en elle-même présente peu d’attraits à nos yeux, elle offre le mérite de proposer une liaison directe depuis le Vieux Continent (Londres) sans aucune escale par la compagnie Quantas en 16h 45. A vous ensuite les joies australiennes au départ de cette métropole.

Mais ne désespérez pas, si la ville en elle-même ne nous a pas séduits, il n’en est pas de même pour ses environs.

Commençons par mon gros coup de cœur, Fremantle

Fremantle

Cette bourgade à une vingtaine de kilomètres de Perth présente tous les attraits absents à Perth. Je vais tenter de lister les principaux :

  • Visite de la prison pour ceux qui s’intéressent à l’histoire des colons. Il est même possible d’y dormir une ou plusieurs nuits.
  • Visite de la ville avec ses très nombreux édifices coloniaux qui s’intègrent parfaitement dans la ville
  • Très grand marché couvert les vendredi, samedi, dimanche et jours fériés où il est possible de trouver fruits et légumes frais, vêtements et accessoires, plats à emporter et une ribambelle de souvenirs à des prix défiant toute concurrence.
  • Les restaurants et bars de la ville en terrasse.
  • Le côté vivant, joyeux et animé même après 17h, ce qui n’est pas souvent le cas dans les villes australiennes.
  • Les plages accessibles en bus.
  • Les deux bus gratuits, rouge et bleu, qui vous emmènent découvrir coins et recoins de Fremantle.

Résultat de recherche d'images pour "fremantle"

 

Bref, vous l’avez compris, cette ville m’a enchantée. Donc, si vous devez rester dans la région, n’hésitez pas. Choisissez une location à Fremantle. Vous aurez tout à portée de la main, commerces, activités et balades. Le seul bémol : évitez les vacances scolaires ou prévoyez de réserver un hébergement bien en avance.

Rottnest Island

Vous connaissez cette île, j’en suis presque sure. Même si vous ignorez son nom, vous avez entendu parler de ses habitants les plus réputés, le marsupial le plus heureux du monde, le quokka.

wildlife mammal rodent fauna kangaroo wallaby australia vertebrate marsupial western australia rottnest island fox squirrel quokka setonix brachyurus

Nous y avons séjourné deux nuits quand la majorité des touristes se contente de venir à la journée. Les ferries font la navette depuis 7h du matin jusqu’à 18h, dernier départ. Les prix sont moins élevés les mardis. Bien sûr, comme cette destination est incontournable les australiens et leurs familles, évitez les vacances scolaires et les week-ends.

Notre bilan :

j’imaginai les quokkas comme un mix marmotte-castor. Ils ressemblent plus à un mix kangourou-rat, pas simple pour une phobique de ces rongeurs. Pour obtenir un cliché où ils paraissent sourire, il vous faudra les photographier par en dessous. Ils sont très amicaux, très curieux et absolument pas craintifs. Evitez de les toucher, ils peuvent s’agacer et mordre.

A part eux, la curiosité de l’île réside en ses nombreuses plages. Il est possible d’en faire le tour à pied, à vélo ou en bus. En effet, seuls les véhicules municipaux sont autorisés sur l’île.  Il est possible de louer des vélos en réservant votre billet de ferry.

File:A Rottnest Island bay.jpg

L’île n’étant pas plate et comme je m’étais fracassée le pied dans le bush, nous avons opté pour le bus qui s’arrête dans les points principaux. Certains spots sont réputés pour le snorkeling. A l’office de tourisme, on vous fournit un dépliant vous expliquant les meilleurs endroits selon le moment de la journée. Le snorkeling est agréable, sans plus. Ma découverte a été l’attrait que j’exerçais sur les gros lézards noirs. L’un d’entre eux a été bien trop amical à mon gout allant jusqu’à venir sur moi. Tentative de séduction ? Hum, j’ai un doute.

la nature animal faune reptile noir faune lézard tronc d'arbre cacher vertébré Reptiles Lacerta bêtes Répété à l'échelle Lacertidae

Le soir, si vous restez sur l’île, prévoyez de quoi manger, la plupart des restaurants ferment à 16h.

Mandurah

Ville balnéaire à 70 kilomètres au sud de Perth, elle propose un marché d’art les dimanches matin. Le soleil est omniprésent comme partout en Australie Occidentale et les aires de jeux pour enfants sont protégées de son rayonnement par de grandes draperies. Nous avons pu admirer deux dauphins en balade dans la marina. Y réside également un vieux pélican que l’on retrouve sur toutes les cartes postales du lieu.

File:Mandurah Foreshore (4449749581).jpg

Yanchep National Park

Dirigeons-nous vers le Nord, pas très loin de Perth, une petite cinquantaine de kilomètres. Ce gentil petit parc national est parfait pour une journée de pique-nique en famille. Très policé, façon jardin public, il offre des aires de repos aménagées et il est possible d’aller observer des koalas et deux kangourous captifs. Un peu dommage selon moi car il est si facile d’en voir en liberté en Australie.

File:Yanchep National Park 4.jpg

Bien sûr, comme pour les autres Etats australiens, pensez à acheter un pass pour les parcs nationaux si vous avez l’intention d’en visiter plus de de trois. Ils peuvent être mensuels, à la saison ou à l’année et sont valables pour un véhicule, jusqu’à huit passagers. Ce que j’adore, c’est qu’ils facilitent l’entrée dans les parcs et réduisent le temps d’attente.

Conclusion provisoire

Vous l’avez compris, cette partie de notre voyage n’a pas eu ma préférence à part pour Fremantle, un gros coup de cœur pour moi. Je pourrais facilement m’imaginer y vivre sur plusieurs mois. Il y a même des charity shops pour que je me recharge en livres !

File:Fremantle West End buildings.jpg

Et vous ? Connaissez-vous cette région ? Me trouvez-vous injuste ? Quels attraits ai-je omis ? La semaine prochaine, je vous emmène en balade jusqu’à Espérance, tout au sud de Perth et là, je vous promets de jolis lieux à découvrir.

 

2 comments

  • Lyliane PICHON

    Vraiment dommage que vous n’avez pas appréciez Perth. Pour ma part, je trouve que la ville est fort sympa, avec ses magnifiques parcs, Kingspark, promenade le long de la Swan River, le musée de la monnaie, les bus gratuits dans la City, le quartier français et son petit marché à Subiaco, le zoo de Perth, tous ces petits restaurants, ou au contraire les restaurants gastronomiques, un match de footy au stade différent du soccer ou de notre foot, un vrai spectacle…..les plages de Cottesloe….la gentillesse des habitants

    Répondre
    • Il y en a pour tous les gouts. Nous n’avons pas apprécié cette ville, c’est vrai. peut être n’avons nous pas su la découvrir et nous avons préféré les alentours à la ville elle même.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.