Savoir-vivre au Japon : politesse nipponne gestes à respecter ou à éviter

Après ces trois semaines de découverte nippone plus deux tops 10 sur le Japon, votre curiosité s’est éveillée envers les us et coutumes nippones. La politesse occidentale est-elle différente de sa consœur nippone ? Et aurions-nous quelque chose à apprendre dans ce domaine ?

Vous vous doutez de la réponse et je vais dans cet article vous détailler quelques points à respecter lors de votre prochain séjour au Japon.

Politesse nippone

Savoir-vivre au Japon 

Drapeau Japon animé Gif 240x180

Fumer :

Il est souvent interdit de fumer dans la rue au Japon. Pas vraiment une règle de politesse, plus un élément de loi. Beaucoup de villes réglementent l’usage de la cigarette et les policiers municipaux viendront -poliment mais fermement- vous le rappeler. Paradoxalement (pour moi), vous trouverez encore des restaurants avec des zones fumeurs mais beaucoup de trottoirs ont banni la cigarette. Si vous êtes accro, les zones autorisées seront clairement indiquées et vous y retrouverez vos compagnons d’addiction.

Manger

Il n’est pas interdit de manger dans la rue. Pas littéralement. Mais la politesse vous demande de ne pas le faire. Ce n’est pas hygiénique, ni correct pour les personnes croisant votre route. Donc, attendez d’être rentré dans votre hébergement ou allez dans un bar.

Comme me l’a fait remarqué une lectrice, il n’est pas plus autorisé de manger dans les transports en commun à part dans le Shinkansen (TGV local).

Toujours sur la nourriture, on vous a appris enfant à ne pas parler la bouche pleine. Au Japon, c’est un peu plus complexe. Il est impoli de ne pas répondre quand une personne vous parle. Donc, à table, si vous posez une question et que votre interlocuteur est en train de manger, il se devra tout de même de vous répondre. Pour rester dans les règles de la politesse nippone, il dissimulera sa bouche avec sa main tout en vous répondant.

Manger des nouilles sans bruit ? pas ici ! Aspirez-les bruyamment, d’abord pour les refroidir car elles sont brûlantes mais aussi parce qu’ainsi vous montrez votre appréciation.

Finir ou non son assiette, grand débat mondial où les règles de politesse varient selon les pays. Au Japon, finissez votre assiette. Car si vous laissez de la nourriture, vous insultez le sacrifice des animaux et/ou des légumes, le travail du cultivateur, celui du cuisinier, puis celui du serveur, etc. Donc, si vous vous servez, prenez une portion à la mesure de votre appétit. Si vous êtes servi (et que votre estomac comme le mien n’est pas extensible), bon courage ! Je vous en reparlerai une autre fois lors d’un article sur la gastronomie japonaise. Seuls échappent à cette règle le riz blanc et la soupe miso servis en fin de repas et qui servent à calmer votre faim.

Vous payez ? Attention à ne pas être la personne la plus âgée, celle qui est censée payer pour les autres au restaurant. Tendez les billets avec les deux mains et prenez la monnaie de même, chaque fois que vous payez. 

Quel pourboire laisser ? La réponse est simple : aucun ! Ce serait considéré comme une aumonne et donc très impoli de votre part. A moins que vous ne souhaitiez voir un Japonais en colère…

Enrhumé ?

Vous avez attrapé le dernier virus, votre nez coule sans cesse, vous usez moult mouchoirs pour tenter d’endiguer ce flot incessant. STOP ! Il est très impoli de se moucher en public. Comment faire ? Reniflez ! Encore ! Et soignez-vous.

Volume sonore

Les Japonais sont très nombreux, vivent dans des mégalopoles et… ne sont pas bruyants en public. Dans la rue, j’entends. Il est très impoli de s’exprimer fort, de rire fort, bref de prendre le risque de gêner autrui par son comportement dans la rue. Même les longues files d’attente sont silencieuses dans ce beau pays. Par contre, dans les bars à karaoké, aucun problème. Défoulez-vous !

Je traverse

Afficher l'image d'origineVous connaissez la Suisse ? Alors, vous ne serez pas dépaysé… pour traverser la route. Oubliez les concepts hexagonaux. Non, on ne traverse pas quand il n’y a aucun danger voire aucune voiture en vue. On attend sagement que le petit bonhomme passe au vert et on traverse à ce moment-là. Et je vous assure que pour moi, c’est une des règles les plus difficiles à respecter.

D’ailleurs, si vous utilisez un vélo, pensez que vous êtes autorisé, voire que vous devez rouler sur le trottoir. En tant que piéton (ou cycliste), soyez attentif.

La religion

En France, vous êtes catholique, musulman, juif, athée ou autre. Au Japon, c’est différent, vous vous en doutez. Les religions s’additionnent et ne s’excluent pas. Vous pouvez être shintoïste ET bouddhiste. Un Japonais est éclectique en religion. Il intègre différentes religions. Un proverbe japonais dit que :

On naît dans le shintoïsme, on vit en confucéen, on se marie en chrétien et on meurt en bouddhiste.

Si vous êtes convié à une cérémonie ou si vous avez la chance d’y assister par hasard comme ce fut le cas pour moi, la règle importante est le respect. Demandez poliment si vous pouvez photographier et acceptez les refus. Bien sûr, la question ne se pose pas pour des funérailles.

politesse

Les onsens ou bains publics

J’ai écrit un article complet sur le sujet que je vous invite à lire si vous désirez tout connaitre sur ce sujet très… japonais. En résumé, que ce soit à domicile ou dans les bains publics, on entre totalement propre dans la baignoire qui sert à se délasser, jamais à se laver. Vous choqueriez irrémédiablement si vous ne respectiez pas ces us et coutumes. Et vous risqueriez l’expulsion immédiate et définitive du onsen.

japon onsen

Pensez aussi que les tatouages sont mal vus au Japon car associés à la Mafia. Si vous en avez, certains onsens acceptent les personnes tatouées. Demandez bien avant d’entrer.

Si vous ne deviez tenter qu’UNE expérience japonaise, je vous conseille les onsens. Moi-même, dès que je retourne dans l’archipel nippon…

japon

En société

Gardez votre calme. Au Japon, il est primordial de contrôler ses émotions. Ne vous énervez pas lors d’un échange avec un Japonais, pas de haussement de voix, pas de cris, pas de menaces ni verbales ni physiques bien sûr.

Ici, dire “non” est quasiment impossible. On peut vous répondre “hai” (はい) qui signifie “oui” mais qui est plus utilisé ici comme “oui, je vous écoute”. Attention à ne pas vous tromper.

Conclusion provisoire 

Il y a énormément de règles à respecter dans la vie culturelle, certaines ne vous seront jamais naturelles. Par exemple, inutile d’essayer de trouver la bonne inclinaison du corps lorsque vous rencontrez quelqu’un pour la première fois. Contentez vous d’incliner la tête.

A part si vous êtes Japonais depuis plusieurs générations, vous ne serez jamais pris au sérieux. Les Japonais sont très fiers de leur culture et ne supportent pas les étrangers tentant l’assimilation. Ils n’admettent pas dans leur majorité que des étrangers puissent parler un japonais parfait et maîtriser toutes les subtilités de cette culture. Si c’est le cas, restez modeste. Dîtes-vous que vous représentez la France et sa culture. Donc, évitez le ridicule et respectez vos interlocuteurs. Pensez toutefois que les Japonais seront cléments envers vos éventuelles erreurs.

Qu’avez-vous pensé de cet article ? Connaissiez-vous toutes les règles de politesse nippones ? Si non, lesquelles vous ont surprises ? En connaissez-vous d’autres ? Si oui, ajoutez-les en commentaires.

Pensez à nous laisser vos commentaires, vos remarques pour améliorer nos articles, ce que vous avez aimé ou moins aimé.

Merci à vous !

smiley

Pensez à cliquer sur “J’aime”, à nous suivre sur Facebook, Twitter et Google+

et à partager l’article.

Ce petit geste est gratuit pour vous et gratifiant pour nous.

mots clés ayant permis aux internautes de trouver cet article:

  • anything
  • japon regle de politesse

16 comments

  • Article très rafraichissant, je l’ai beaucoup aimé!
    Je n’ai jamais été au Japon, mais c’est sur ma liste. Je rêve des onsen depuis toujours :D!

    Répondre
  • lavigne jean-luc

    bonsoir, j’y suis aller en 2015 avec ma fille et cette été ont y retourne, faire plusieurs lieux, tokyo, osaka, kyoto, hiroshima, nara et d’autres lieux, et aimant la culture Japonaise, j’ai 5 tatouage au coup se rapportant sur le Japon, en 2015 j’en avais déjas un au cou, mais bon je suis pas un fan de l’eau (baignade et autres) alors je me doute que dans un onsen aucune chance que j’y entre!!! super votre article

    Répondre
    • Merci pour votre commentaire. Certains onsens acceptent les personnes tatouées mais ils sont rares. Vous avez raison, il y a tant à voir au Japon que chacun peut y trouver son bonheur.

      Répondre
  • Ahahah le calme des Japonais … Travaillant dans la capitale du Luxembourg, mes collègues me demande souvent comment différencier les Japonais des Chinois, et ma réponse est très simple, seulement 2-3 Chinois peuvent faire du bruit pour 15 personnes alors qu’on entendra pas un bruit même si tout un bus de Japonais entrait dans le magasin !

    Article très intéressant en tout cas 🙂

    Répondre
    • Merci. Vous avez raison, les Japonais sont très silencieux, contrairement à la majorité des Chinois. mais attention, les Chinois de Hong Kong sont très “anglais” et donc très silencieux eux aussi.

      Répondre
  • merci pour cet article très complet.
    je pense que je vais enmener mon mari là-bas comme ça, il se peut qu’il arrête de fumer…

    Répondre
    • Je le pense aussi. c’est si contraignant et ils attirent les regards mi-consternés mi-apitoyés des passants, ce qui peut inciter à diminuer sa consommation, voire à l’arrêter. C’est ce que je souhaite à votre époux, au Japon ou ailleurs.

      Répondre
  • Très intéressant comme article, c’est dingue comme les coutumes diffèrent d’un pays à l’autre..

    Répondre
    • C’est un des points que j’adore dans les voyages : découvrir les us et coutumes locales, parfois déroutantes à notre regard.Les Japonais adorent notre façon de se garer en cognant contre les voitures proches.

      Répondre
  • Très intéressant ! Ca donne envie d’aller au Japon, pourtant ça n’était pas spécialement une destination qui m’attirait 🙂 Merci pour la découverte.

    Répondre
  • Coucou,
    Très chouette article ! J’adorerais aller au Japon 🙂
    Des bisous !

    Répondre
  • coucou!
    Super intéressant comme article 😀 ça donne encore plus envie d’y aller ^^ j’irais un jour j’irais 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :