Fondamente et Sud Aveyron en famille

Fondamente et sud Aveyron en famille

Après le Nord, puis le Centre, il était normal que nous vous entrainions dans le Sud Aveyron. Vous verrez, il regorge lui aussi de merveilles à découvrir.

Carte de l'Aveyron

Mais d’abord…

Dans le premier article sur le Nord Aveyron, nous vous avions parlé de Michel Bras. Saviez vous qu’il est possible de déguster un encas dans un fastfood Michel Bras où la restauration rapide est de qualité ? Il vous suffit de vous arrêter sur l’aire du viaduc de Millau juste avant le pont si vous venez du Nord ou juste après si vous rentrez du Sud. Les prix restent corrects pour une aire d’autoroute.

Quant aux mets dégustés, ils sont excellents. Les sandwichs chauds ou froids sont réalisés à la demande avec des produits terroir. Oui, il est possible de très bien manger pour un prix raisonnable en restauration rapide. Je n’ose pas employer le mot de « fast-food » tant ce que nous y avons mangé est loin de ce que nous avalons dans un fastfood plus habituel.

Hameau de Moules à Fondamente

Ce dernier lieu d’hébergement pour notre séjour aveyronnais est pour l’instant plutôt axé enfants (classes vertes, colonies, etc.) et cette orientation se ressent dans l’infrastructure. Le hameau est posé sur un mont avec une vue imprenable, un calme, une tranquillité très reposante. Le logement, fonctionnel et simple nous a paru très adapté aux groupes. La propreté comme partout en Aveyron est sans faille.

sud Aveyron

Bien que cela se sache peu, ce lieu d’hébergement est aussi ouvert aux individuels que ce soit pour des évènement importants comme des réunions familiales (mariages, cousinades…) ou un séjour d’une nuit lors d’un périple à pied, à vélo… Et il s’oriente de plus en plus pour élargir sa palette d’accueil vers une clientèle adulte et des séjours d’une semaine ou plus. Un projet ? Contactez-les directement, ils se feront une joie de vous répondre et de s’adapter à votre demande. http:/www.accueilgroupesaveyron.com/ ou 05 65 99 37 75.

Le lieu est exceptionnel et de très nombreuses activités y sont proposées. En vrac, un pont de singe avec vue sur la vallée, une grainerie, un atelier des senteurs, un atelier de filage de la laine juste tondue au brin prêt à être utilisé, une maison d’observation des oiseaux en torchis, un atelier de poterie et même une boulangerie pour y faire son pain, ses pizzas. Une grande salle polyvalente avec un excellent wifi permet de se réunir si besoin et d’y papoter tout en dégustant une tisane. A côté est à disposition une cuisine professionnelle parfaitement équipée.

Bien que je sois une accro au wifi, j’ai apprécié de pouvoir décrocher un peu et de ne l’utiliser que pour l’essentiel le soir après le repas.

Quant aux repas, ils sont simples, de qualité avec d’excellents produits de terroir, un peu comme si on mangeait chez nos grands-parents. Un lieu où les papilles nous font remonter le temps et où on s’échappe des préoccupations quotidienne.

Mention spéciale à l’aligot de la Chef Mimi, le meilleur de tous ceux goutés jusqu’à ce jour.

Abbaye de Sylvanès

Etymologiquement, le mot église désigne l’assemblé des citoyens et plus tard par extension des fidèles. Ce qui est important n’est pas l’édifice mais les gens, ce qui est parfaitement respecté dans cette abbaye cistercienne, sans colonne apparente à l’intérieur. C’est l’une des plus grandes voutes romanes existantes. Les murs nus de l’abbaye offrent une sensation de pureté tout comme la luminosité, rare dans un édifice religieux. Les vitraux réalisés par un artiste lyonnais J.F. Ferraton, après appel d’offres montrent un rare accord entre le moderne et l’ancien. Cet artiste a su respecter, voire amplifier la cohérence de l’ensemble, ses vitraux s’intégrant parfaitement à l’abbaye. De plus, ils changent de couleur selon l’endroit d’où on les regarde et le temps extérieur. Remarquez l’intérieur de chaque vitrail qui représente une partie de l’empreinte acoustique de l’abbaye. L’acoustique de cet édifice est exceptionnelle et des orgues gigantesques ont été installées sur le mur opposé à l’autel.

 

Si vous le pouvez, faites une visite guidée. Vous apprendrez l’origine de l’abbaye et de son fondateur seigneur brigand. Et si vous passez dans la région l’été, offrez-vous le plaisir d’assister à une représentation du festival des Cultures de musiques du monde (religieuses ou non). 40 spectacles sont programmés chaque été pour une somme plutôt sage.

Troisième lieu européen d’échanges interculturels, il offre aussi des stages de chants et même des hébergements soit directement dans l’abbaye (28 personnes) soit dans le petit village attenant.

Et si vous envisagez un mariage ou une fête de famille, ne cherchez plus. La magnifique salle voutée, ancien scriptorium, n’attend plus que vous. Cette pièce est si belle qu’il ne sera nul besoin de décoration.

Ne partez pas encore ! A quelques kilomètres à pied, accessible par un sentier de randonnée, se trouve une église orthodoxe toute en bois, construite en Russie, dans la région de Kirov, par des artisans et paysans locaux, puis, démontée, elle prit la direction de la France par la voie ferrée sous l’égide du mécénat de la SNCF.

Château de Montaigut

S’il est une visite familiale à ne pas rater, c’est celle-ci ! A peine arrivés à l’accueil du château que l’on vous propose d’endosser des tenues de Moyen Age. Oui, petits et grands, ados et adultes compris. Et pas seulement le temps de la photo. Vous pourrez visiter l’intégralité du château vêtu ainsi.

Là aussi, privilégiez la visite guidée. Il serait dommage de vous priver des très nombreuses anecdotes distillées avec plaisir par le guide. Pour débuter la visite, un petit film retrace l’histoire de la reconstruction de ce château à partir des années 1970, pattes d’eph comprises par les jeunes bénévoles participant aux chantiers internationaux. Vous apprendrez ensuite l’histoire unique de ce château de son origine jusqu’à son abandon. Il y a tant d’anecdotes que je ne sais lesquelles vous transmettre.

Tentons un Top 3 :

  • L’ingéniosité du chatelain qui inventa l’eau courante, les sièges de toilettes chauffés et les WC sans relents d’odeur. Gourmand, il imposa en cuisine un four à pâtisserie, gaufriers… Demandez au guide qu’il vous raconte l’histoire de la potence de la cuisine. Un vrai régal !
  • Ce chatelain qui après avoir assassiné un seigneur voisin nargua l’armée de 3000 hommes de Louis XI, peu connu pour sa clémence.
  • Enfin l’origine des matériaux de reconstructions comme ce magnifique plancher sauvé de la destruction lors de la démolition de très beaux immeubles anciens de Belleville à Paris.

En réalité, il y a tant d’anecdotes qu’il serait fastidieux de les relater et surtout dommage de vous priver du plaisir de les entendre dans ce lieu chargé d’histoire.

Et la visite du château n’est pas le seul intérêt de ce lieu. Pour les petits, ne ratez pas la promenade enchantée avec indices et cadeaux à la clé. Pour les plus grands, une petite Murder party de jour ou de nuit. Imaginez Halloween en ces murs ! Pour les nostalgiques, pourquoi ne pas aller admirer dans le village l’exposition d’anciennes moissonneuses batteuses ou la collection d’images pieuses du monde entier, triées par thème et origine ? Et que dire de l’école publique dans laquelle il est possible de s’exercer à l’écriture à la plume, de passer un vrai certificat d’études ou découvrir les conditions de vie des instituteurs du début du siècle dernier ?

Ce château et ce village sont autant admirables par la qualité de leur restauration que par les aventures humaines dont ils témoignent.

Enfin, il est possible d’y loger. Soit directement dans le château, dans une des deux chambres disponibles. L’une d’elle, celle du seigneur et maître de ces lieux serait hantée, quand l’autre tout en haut est d’un parfait repos.

 

Sinon,  juste à côté dans le hameau dans des chambres d’hôtes classées 3*.

 

Roquefort

Synonyme de fromage partout dans le monde, il est une visite à ne pas rater, celles des caves Société à Roquefort. Ce sont les plus anciennes à ce jour. De plus, l’histoire de Roquefort Société se mélange avec l’histoire économique française. Saviez-vous qu’elle est une des toutes premières sociétés civiles à s’être constituée ? Et que dès 1925, elle a tenu à protéger l’appellation Roquefort en établissant un cahier des charges strict ?

J’y ai découvert le miracle de la géologie, l’utilisation des fleurines qui permettent l’explosion de la vie microbienne. Mariage exemplaire des exigences sanitaires et de l’écologie.

La visite dure 1 heure et se termine par une dégustation de roquefort. Connaissez-vous la légende de l’origine de ce fromage ? Dîtes pain de seigle, petit caillé et fleurine. Ce n’est pas clair ? Vous comprendrez mieux lors de la visite. Sachez tout de même qu’il existe des centaines de souches penicilluium mais que Société en utilise trois. Le rôle du maître affineur est primordial pour la qualité du produit fini.

Enfin, si comme nous, vous repartez avec du Roquefort de l’une des 7 entreprises locales, pensez à le sortir du frigo une heure avant de le déguster. Vous l’apprécierez bien plus encore.

Restaurants

De nombreux restaurants utilisent l’un ou l’autre des fromages créés sur place, qu’il soit Société, Papillon, Vieux Berger, etc. nous avons testé la Cave des Saveurs juste au-dessus des caves Société. Le repas et les prix sont corrects.

 

Avant de quitter ce village, allez faire un tour à la table d’orientation, juste au-dessus du restaurant Cave des Saveurs. Vous aurez un point de vue exceptionnel sur la vallée, sur la formation géologique et vous pourrez repérer des fleurines à l’œil nu.

Et maintenant ?

Lestés de fromages, d’aligots et de souvenirs, nous n’avons qu’une envie : revenir en Aveyron. Ce département cumule les plaisirs : patrimoine culturel, historique, gastronomique, géologique, sportif, naturel et une gentillesse incroyable des aveyronnais rencontrés. Il est aussi très dynamique. Pour vous en convaincre, relisez l’offre d’activités proposées au château de Montaigut.

Merci à tous les Aveyronnais !

Quel que soit votre centre d’intérêt, vous trouverez facilement de quoi vous combler ici.

Bilan pour les tout petits

Si vous voyagez avec un petit, pensez au porte bébé, indispensable pour les visites de villages aux rues en calade. Attention, ce département ouvre l’appétit des enfants et améliore leur sommeil. Beaucoup de stimulation, l’air pur, l’altitude peut être.

Dans les trois hébergements testés récemment, aucune difficulté pour obtenir du matériel bébé (lit et chaise haute). Et les prix restent raisonnables. D’ailleurs , l’UNAT agit pour les vacances du plus grand nombre.

L’UNAT Occitanie

Si vous désirez en savoir plus sur l’UNAT Occitanie et ses adhérents, suivez ce lien https://www.unat-occitanie.fr/

Pour Fleur d’Aubrac, c’est par ici. https://www.capfrance-vacances.com/village-vacances/fleurs-aubrac-aveyron

Pour L’Oustal, c’est par là. https://www.oustal-vacances-aveyron.fr/

Et pour le Hameau de Moules, adressez-vous directement au centre par téléphone. http://www.accueilgroupesaveyron.com/

Pour info

Ce séjour a été réalisé grâce au concours de l’UNAT, de l’ADT Aveyron et de Fleur d’Aubrac (Cap France). Nous restons libres de nos propos et de nos appréciations.

 

*L’Union Nationale des Association de Tourisme et de plein air (UNAT) a été créée en 1920 et reconnue d’utilité publique en 1929. Tête de réseau du Tourisme Social et Solidaire, l’UNAT rassemble, représente et défend les principaux acteurs touristiques à but non lucratif engagés en faveur du départ en vacances du grand nombre. On retrouve ainsi parmi leurs  70 membres nationaux des fédérations, des mutuelles… L’UNAT joue un rôle majeur pour agir pour le départ en vacances et soutenir les territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

* * Cette case à cocher est obligatoire

*

J'accepte

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.