Apprendre une langue étrangère ? Facile !

Bientôt l’été et pour beaucoup d’entre nous, cette saison évoque les vacances et les séjours à l’étranger. Qui dit pays étranger dit langue étrangère pour échanger avec les locaux. Alors, voici quelques conseils et astuces pour

apprendre une langue étrangère

Afficher l'image d'origine

Les petits malins vont me rétorquer que nul besoin d’apprendre une autre langue quand on peut, tout en restant en France, bénéficier de paysages aussi différents et magnifiques que La Martinique, la Guadeloupe, la Nouvelle-Calédonie ou la Réunion (oui, je ne vais pas tous les citer, vous avez compris l’idée) ou même simplement Lyon et son musée à ciel ouvert… STOP ! J’ai développé dans un autre (excellent) article les raisons pour lesquelles vous devriez apprendre une langue étrangère. Et maintenant, je veux vous aider à vous débrouiller dans une autre langue que celle apprise au berceau. La meilleure méthode, je suppose, reste l’immersion totale avec cours intensifs et PERSONNE ne parlant votre langue. Très difficile. Il y aura toujours un petit malin capable de parler français, même si vous n’avez pas fait la bêtise comme moi de l’emmener avec vous.(Oui, Senior, je parle de toi !)

Il n’y a pas de recette miracle, vous aurez un minimum d’efforts à fournir. Je souhaite que ceux-ci soient les plus efficaces possibles.

Afficher l'image d'origine Listez vos raisons d’apprendre une langue étrangère et l’importance que cet apprentissage revêt à vos yeux. Vous désirez progresser dans votre travail, écouter des films en version originale sans stress, aider vos enfants ou petits-enfants dans leurs devoirs ou voyager et vous faire comprendre à l’étranger ? Prenez une feuille et un stylo et noter pourquoi vous désirez apprendre cette langue étrangère, qu’allez-vous y gagner, imaginez-vous en train de parler avec un autochtone et votre fierté à être compris. Voici la mienne : voyager et discuter avec les locaux. Et comment y parvenir sans partager une langue en commun ?

 

Afficher l'image d'origineNe cherchez pas à être parfait, à tout maîtriser du vocabulaire et de la grammaire avant de vous lancer. Quand un étranger parle français même avec de grosses fautes de prononciation ou de grammaire, ne le trouvez vous pas attendrissant ou courageux ?

Afficher l'image d'origineNoter vos séances d’apprentissage sur votre agenda : prenez rendez-vous avec vous et respectez ce temps comme vous  le feriez pour un RV médical ou lié à vos enfants. Et considérez qu’il n’est jamais trop tôt  pour lutter contre l’Alzheimer.

Afficher l'image d'origine Pratiquez tous les jours, dans les transports, en voiture, dans la salle d’attente de votre dentiste. Emportez vos CD, MP3, livres avec vous. Pensez au temps mis pour apprendre le français !

Afficher l'image d'origineD’ailleurs, ne cherchez pas le mot le plus précis, le vocabulaire le plus élaboré. Il existe des formulations complexes mais il existe également des manières de s’exprimer plus simples. Le but est de vous faire comprendre et d’échanger, pas d’écrire une thèse, du moins pas tout de suite. (Conseil donné par mon fils…)

Afficher l'image d'origineOffrez-vous un dictionnaire visuel. Selon moi, les Editions de la Martinière en publient d’excellents. Mais il existe d’autres éditeurs sur ce créneau. Choisissez selon vos goûts.

 

 Afficher l'image d'origineVous avez, bien sûr, un smartphone. Pensez aux nombreuses applications comme mosalingua, babbel, duolingo et autres. Une demi-heure tous les jours vous permettra  de progresser.

Afficher l'image d'origine En parlant de support, rendez visite à votre médiathèque. La plupart prêtent des méthodes d’apprentissage de langue soit sur CD-ROM, soit sur CD, soit sur manuels. Beaucoup d’entre elles sont abonnées au magazine Vocable avec les CD de conversation.

 Afficher l'image d'originePensez à Youtube et aux milliers de vidéos comme celle-ci pour tous les niveaux. Cherchez des vidéos selon vos centres d’intérêt. Vous adorez la course à pied ? Recherchez des vidéos sur ce sujet.

Afficher l'image d'origineRestons sur les vidéos : vous adorez une série et la revoir ne vous lassera pas ? Regardez-la avec les sous-titres français, puis avec les sous-titres de votre deuxième langue puis sans sous-titres. J’ai ainsi dévoré toutes les saisons de Breaking Bad sans passer par les sous-titres français (pas par courage. Ils n’étaient pas disponibles sur les DVD que j’avais acheté en Grande Bretagne). Et ma compréhension de l’anglais en a été amélioré (celle de l’argot et des insultes américaines aussi mais ceci est un autre débat.)

Afficher l'image d'origine Vous adorez un auteur ? Achetez son livre en français, et dans la langue étrangère que vous étudiez. J’ai ainsi plusieurs romans de Terry Pratchett en français, en anglais et en espagnol. Quand on aime, on ne compte pas… Inutile de vous référer à chaque phrase à la version française. Le principal est de comprendre l’idée générale. Et si vous pouvez, écoutez les romans lus dans la langue d’apprentissage. Vous pouvez suivre le texte des yeux pour une meilleure compréhension. Lire est un excellent moyen d’apprendre et de retenir les règles grammaticales presque sans effort. Il existe aussi des romans en version bilingue. Malheureusement, ce sont souvent des classiques. Pas vraiment l’idéal pour apprendre le vocabulaire actuel. Un petit conseil pour lire en anglais : la série de Mma Ramotswe de Alexander Mc Call Smith : vocabulaire accessible, texte agréable. Et il existe également des versions enregistrées.

Afficher l'image d'origineVous devez faire votre ménage ? Pourquoi ne pas écouter en même temps une radio de votre langue d’apprentissage ? Sur internet, vous trouverez toutes les radios en écoute directe et gratuite. Votre intérieur sera impeccable et votre cerveau, en apparence désœuvré, enregistrera à votre insu les sonorités étrangères.

Afficher l'image d'origineFana de sport ? Vous courez plusieurs kilomètres tous les jours ou vous enchaînez les longueurs à la piscine ? Profitez de ce temps “vide” pour muscler votre cerveau. Ecoutez des conversations ou des livres lus en MP3. Tout est affaire de répétition. plus vous y consacrerez du temps, plus vous progresserez.

Afficher l'image d'origineVous fredonnez sans cesse ? Avec Deezer, vous obtenez les paroles des chansons. Facile à répéter, à retenir et facile d’obtenir un accent convenable en vous amusant. Choississez des chansons que vous aimez, bien sûr.

Afficher l'image d'origineVous désirez pratiquer la langue étrangère que vous apprenez mais personne ne parle le farsi vers chez vous ? Inscrivez-vous sur Italki.  Sur ce site, vous trouverez bien sûr des professeurs prêts à vous dispenser des cours payants mais vous y trouverez surtout des locaux désireux d’échanger avec des francophones. Munissez-vous d’une adresse Skype. Visez des conversations de 30 minutes avec 15 minutes dans une langue et 15 minutes dans l’autre. Une demie-heure pour commencer est une bonne durée pour le cas où vous n’auriez pas d’atomes crochus avec votre interlocuteur. et changer de partenaire vous aidera à vaincre votre timidité si vous redoutez de parler avec de parfaits inconnus.  Pour les cours payants, vous achetez des crédits ITC (10 ITC equivalent environ à 1 euro). et les cours sont à tous les prix. A vous de voir ! Pour obtenir un crédit de 100 ITC grâce à mon parrainage (et m’en faire gagner autant), ⇒ suivez ce lien

Dernière minute : Italki organise du 15 juin 2016 au 31 juillet 2016 un concours gratuit avec cadeaux à la clé. Après vous être inscrit sur le site avec suivez ce lien, vous recevrez un email de confirmation et le lien avec le concours. Bonne chance.

Afficher l'image d'origineFaites-vous des schémas : imaginez une scène, par exemple, aller chez le coiffeur et noter tous les mots en lien, avec ce lieu et ce qui s’y passe, que ce soit sur les cheveux, les outils utilisés ou à disposition, les personnages en action. Y réfléchir et trouver le vocabulaire vous aidera à le retenir. Et en situation, tout resurgit en vous. Et si vous êtes inscrit sur Italki, pourquoi ne pas demander aux professeurs (payants) ou autres inscrits (gratuits) de pratiquer sur une situation réelle : coiffeur, restaurant, achat de billets de train… ?

Pour étudier l’anglais, je vous conseille le site du British Council gratuit et très bien conçu. Il vous sera demandé de vous inscrire, c’est tout et à vous les tutoriels, les vidéos, les audios et les textes d’excellente qualité et tous très intéressants.

Glanez parmi tous les conseils que je vous propose et adoptez ceux qui vous conviennent. Pensez à la régularité (indispensable). Quant aux supports de travail, choisissez ce qui vous plait. Et pratiquez, encore et encore.

Comme je vous l’ai dit en tête d’article, il n’y a pas de solution miracle.

Votre credo ? Pratiquez le plus possible. 

Afficher l'image d'origine

Et vous, quels conseils donneriez-vous pour réussir son apprentissage d’une langue étrangère ? Quels conseils vous paraissent les plus efficaces ? Quel est votre préféré ? Quels sont ceux que vous avez utilisés pour apprendre une autre langue ? Ajoutez vos conseils en commentaires, j’inclurais les plus pertinents dans l’article en citant l’auteur (pseudo accepté.)

D’ici quelques mois, je consacrerai un article particulier pour l’utilisation de chacune de ces applications : Babel, Mosalingua et Aba English. Surveillez leur parution, vous en apprendrez plus sur elles comme leurs points forts et leurs points faibles.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires, vos remarques pour améliorer nos articles, et précisez ce que vous avez aimé ou moins aimé et les sujets que vous désireriez nous voir traiter.

smiley

28 comments

  • Plouchart Henri

    Mon conseil apprentissage langue : se munir d’un dictionnaire de poche… et l’avoir avec soi tout au long des jours. Ensuite, en transport en commun, au travail, ou que l’on se trouve : chercher les mots de ce qui nous entoure : moineau, lampadaire, marche, escalier, etc… etc…. Croyez-moi ca marche !!!

    Répondre
  • DANIELE MASCLEF

    Merci pour tous ces conseils. Je pratique le portugais bresilien et l anglais grâce à l application mosalingua que je trouve tres efficace apres avoir testé assimil avec les livres et les cd, babbel, busuu qui est tres bien mais payant et dont le principe d entraide est tres motivant.
    Vous parlez d Italki: je l ai testé aussi mais j ai été déçue car ayant un niveau intermediaire dans les langues que j apprends je n ai trouvé que des interlocuteurs débutants et la conversation etait assez pauvre et repetitive. Je n ai pas pris de cours avec les professeurs.
    Grâce à Busuu j ai créé des contacts avec certains bresiliens et nous avons complété nos echanges avec skype: la difficulté reste le decalage horaire avec le Bresil qui à certaines periodes est de 5 h. Une autre difficulté : avoir des sujets de conversation communs.

    Répondre
    • Italki m’a aidé vis à vis de ma timidité. Mais je pense en effet que ce doit être plus facile si vous prenez des cours avec des professeurs car vos pouvez choisir les sujets. Une astuce : prenez des cours d’essais, ils sont très peu chers et vous pouvez choisir la thématique. sinon, une autre astuce, c’est de décider du sujet (vous ou votre interlocuteur) avant l’appel. j’ai découvert ainsi différents univers. Et je ne connais pas Busuu. je vais le tester. merci à vous.

      Répondre
  • Coucou,

    Merci pour ces bon conseils. J’essaye de faire des efforts aussi lorsque je voyage.
    Bon dimanche

    Répondre
  • Merci pour ces conseils bien pratiques. L’important est de rester motivé sur le long terme quand on apprend une langue étrangère à distance et c’est pas toujours facile d’où l’importance de se rappeler pourquoi on cherche à apprendre cette langue.

    Répondre
  • Très bons conseils! De mon côté, j’apprends rapidement et bien lorsque je suis en plein immersion. Par exemple, j’ai appris l’espagnol en voyage. Je ne suis pas devenue douée, mais je pouvais faire ce que j’avais envie. À mon retour à la maison, j’ai pris des cours d’espagnol et j’étais meilleure que les autres étudiants pour la prononciation, même pour ceux qui avaient pris des cours dans les dernières années.

    Répondre
    • Je vous félicite. Moi, je bloque souvent sur la concordance des temps. Un des meilleurs conseils donnés par mon fils : fais simple ! Quelles autres langues parlez-vous ?

      Répondre
  • Ah ton article me donne envie de me remettre à fond en anglais je fais un blocage et je sais qu’il faudrait que je parte faire un séjour dans un pays anglophone pour apprendre cette langue mais je vais d’abord suivre quelques conseils bien pratique que tu as cité afin d’avoir quelques bases ☺
    http://espritmode.WordPress.Com

    Répondre
    • Pour moi, hors immersion, le meilleur moyen reste ABA english et Italki pour pratiquer gratos avec des locaux. Courage. Si j’y suis arrivée, tu y parviendras aussi.

      Répondre
  • Alors ca c’est de l’article complet Bravo …
    Bises

    Répondre
  • De très bons conseils ! Totalement d’accord pour les dictionnaires visuels.

    Chloé

    Répondre
  • Super article ! Le dictionnaire je ne connaissais pas et je trouve ça top ! Espérons que ces petits conseils m’aident 😉

    Répondre
  • Bonjour 🙂
    Merci beaucoup pour cet article très instructif. Ca fait des années que je souhaite apprendre le polonais (ma langue d’origine) mais je n’ai jamais eu la possibilité de le faire. Mais grâce à ces petits conseils, je vais pouvoir apprendre les bases par moi-même 🙂

    Répondre
    • Il y a beaucoup de polonais en France. Même origine paternelle… Sais-tu si beaucoup de polonais parlent français en Pologne ? J’ai envie d’aller découvrir Cracovie.

      Répondre
      • Oui mais tous ne parlent pas forcément polonais. Par exemple, la langue s’est perdue dans ma famille car ma grand-mère refusait que son mari l’apprenne à mon père. Ce qui est dommage. Je n’ai aucune idée de la population française qu’il y a en Pologne. Justement je voudrais aussi aller à Cracovie d’ici quelques années

        Répondre
        • mon père parlait très mal polonais et n’a rien transmis aux enfants; A l’époque, le maître mot était “assimilation”. J’espère pouvoir aller à Cracovie cet été. Je croise les doigts. En attendant, je vais apprendre les basiques : bonjour, au revoir, merci, s’il vous plait…

          Répondre
  • Merci pour tous ses bons conseils j’apprends l’anglais et le néerlandais depuis toute petite et j’ai fait quelques cours du soir en Espagnol mais j’avoue que j’ai vite oublié les quelques notions que j’avais mais je vais essayer de suivre les conseils proposés ici pour ne pas perdre le peu qu’il me reste et justement essayer d’en savoir plus 🙂
    Bisous.
    Laura

    Répondre
  • très bon conseils merci certains que je ne connaissais pas !
    apres je pense que le meilleur reste de pratiquer la langue dans le pays ou d’avoir un correspondant 🙂

    Jen de http://jenstyle001.blogspot.fr

    Répondre
    • Bonjour Jen,

      comme vous l’avez compris, dans cet article, chacun pioche selon ses besoins. Italki est une excellente plateforme pour dénicher un correspondant natif. Bon apprentissage

      Répondre
  • Un très bon article comme je les aime : complet et bien écrit !
    Je suis bien d’accord avec toi, rien ne vaut l’immersion totale après, c’est aussi important d’essayer d’apprendre un peu depuis la maison avant de partir, ça aide à se motiver une fois sur place ou au moins à ne pas se décourager face aux locaux qui, dès qu’on baraguine trois mots, nous débitent toute une conversation à laquelle on ne comprend parfois pas grand chose hihi.
    Pour nous, arriver en amérique du sud était un peu comme ça… nous ne parlions pas un mot d’espagnol. Ambitieux de tenter un gros voyage sur ce continent dans ces conditions n’est-cepas ? Mais désormais, après 4 mois de voyage et surtout 2 mois en Colombie dont 3 semaines de volontariat, nous savons très bien nous débrouiller, nous comprenons les locaux et moi j’arrive même a tenir une conversation !

    Répondre
    • Bonjour Laure et merci pour le commentaire. Je suis d’accord, le plus rapide reste l’immersion totale mais tout le monde ne peut le tenter. Je vous souhaite de beaux voyages !

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :