Sainte Croix en Jarez, ancienne chartreuse d’exception au coeur du Pilat

Sainte Croix en Jarez, vous connaissez ? Pas encore ? Lors de mon séjour stéphanois, après avoir visité le Safir, puis St Etienne coté design, en parcourant la nature locale,  j’ai eu le plaisir de visiter un village magnifique, classé avec raison parmi les plus beaux villages de France, Sainte Croix en Jarez. Je vous raconte notre balade et l’histoire du lieu.

Sainte Croix en Jarez

ancienne chartreuse

A quelques encablures de Saint-Etienne, en direction de Lyon, à l’écart de l’autoroute se trouve Sainte Croix en Jarez. Une jolie petite route, peuplée de cyclistes inconscients et de locaux téméraires vous y emmène. Ce village est classé parmi les plus beaux de France. Et c”est à son monastère de l’ordre des Chartreux qu’il le doit et à sa transformation unique.

Un peu d’histoire

 

Les origines

Cet ordre fut créé par Saint Bruno en  1084 dans le massif de la Grande Chartreuse entre  Grenoble et Chambéry. Les règles sont simples : contemplation et prière dans la solitude, pauvreté et abstinence.

Une dame noble, Béatrix de la Tour du Pin, décida, après une révélation nocturne, de subventionner la création de la 49eme maison des Chartreux et choisit l’emplacement de Ste Croix que lui avaient désignée 7 étoiles. Ses conditions : pouvoir y finir sa vie et y être inhumée. En 1280, le monastère est en activité et le restera pendant plus de 500 ans.

Son fonctionnement

Au plus fort de son occupation religieuse, cette chartreuse abritait une trentaine de religieux dont un peu moins de la moitié étaient des Pères. D’origine noble, sachant lire et écrire, ces derniers étaient au service exclusif de Dieu : prière et méditation.  Ils pouvaient dire la messe. Les Frères convers étaient, quant à eux, au service des précédents et devaient subvenir aux besoins de la communauté : prière, méditation et travail. Ce système permettrait une quasi autonomie au groupe. Leur engagement était au minimum de 7 années.

Le fonctionnement selon les règles monastiques a donné l’organisation architecturale des bâtiments actuels posé en long sur une humble levée rocheuse au bas d’un vallon, avec :

  • Une première cour fermée constituée des habitations des Frères et ayant la seule porte d’enceinte permettant l’accès momentané à l’extérieur
  • Adjacent le corps  des bâtiments de vie commune et religieuse.
  • De l’autre coté en symétrique la cour des pères.

Un contrôle spécifique régissait le passage des personnes et des marchandises d’une de ces divisions à l’autre.

Evolution

A la Révolution, les moines sont dépouillés de leurs biens, puis chassés et en 1794, le monastère devient bien national. Divisé en 44 lots, il sera vendu aux enchères.

Des familles s’y installent et transforment ce lieu de prière et de silence en lieu de vie. C’est toujours un lieu d’habitation, de travail et de vie.

Ce site d’exception a magnifiquement conjugué besoins de subsistance à proximité, de solitude et de méditation. Il offre pour le visiteur actuel la quiétude et la chaleur souriante de villageois où le voisinage maintient la douceur d’une humanité trop souvent absente ailleurs.

De nos jours

Bien d’autres sensations, connaissances et autres s’offrent à vous lors de la visite libre dans le village. Si vous préférez la visite guidée, vous pourrez avoir accès à quelques trésors uniques.

Il en va du simple étonnement devant le témoignage de la simplicité de vie de cet ordre, en passant par tout l’espace réservé à chacun, jusqu’au constat de l’enchevêtrement religion-société avec ses évolutions jusqu’à nous.

Ou encore pour quelques passionnés d’histoire, de religions ou d’humanité apprécier un mode de vie actuel et réussi marqué par l’habitat, mixage improbable mais heureux au plus grand profit de l’Homme, à comparer avec les réalisations de l’architecte Le Corbusier.

La visite de Sainte Croix en Jarez:

A ne pas rater

  • Notre hébergement : nous avons eu le très grand plaisir de dormir dans l’enceinte du monastère dans le gite L’Elixir, tout récent qui peut accueillir jusqu’à 12 personnes avec tout le confort actuel, même le wifi de très bonne qualité. Et quel plaisir de dormir dans l’enceinte même de la Chartreuse. Il est également possible de dormir dans le Prieuré, auberge-hôtel situé dans la tour d’entrée d’excellente facture.
  • La visite guidée : si les lieux parlent d’eux-mêmes, ils vous révéleront bien plus de choses si vous suivez la visite guidée. Nous avons eu la chance de bénéficier des explications de Véronique, guide agréée incollable et intarissable sur Ste Croix en Jarez, pour notre plus grand plaisir. Je la remercie encore ici pour sa gentillesse et ses explications. En plus, vous pourrez admirer des trésors accessibles uniquement accompagné comme les peintures murales de l’église ou le lieu de vie d’un père.  J’ai encore en mémoire la simplicité du dessin qui décrit littéralement  un maillon souvent masqué et donc manquant de l’histoire des religions. A vos loupes !
  • Une petite randonnée : l’office du tourisme présent sur place vous indiquera de jolies balades à faire en partant de ce lieu pour l’admirer de plus loin, par exemple en prenant la direction de Pélussin.

Alors, convaincu ? Quand allez-vous être charmé par la beauté des lieux ? Nous, c’est déjà chose faite !

 

mots clés ayant permis aux internautes de trouver cet article:

  • musique sur le theme du voyage
  • ecosse anecdote

2 comments

  • Bonjour, bravo pour tous vos beaux articles j’ai pris un grand plaisir à vous lire ! Meme si nous n’avons pas eu l’occasion de nous revoir sur Saint Etienne et que j’ai quitté l’office de tourisme entre temps, je vous remerci pour tous ces beaux moments partagés en photos et en rédaction, qui je l’espère donneront envie à d’autres personnes de visiter cette belle région. Belle continuation, Marion, ex chargée promotion

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :